Recherche

High Co se digitalise

Publié par le

Fort de résultats semestriels au beau fixe et de récentes acquisitions, le groupe de solutions marketing renforce ses ambitions pour 2009.

  • Imprimer

Avec un chiffre d'affaires en hausse de 7,3% (à 72,9 Me) et une marge brute en augmentation de 6,7% (à 36 Me), le groupe High Co envisage l'avenir sereinement. «80% du résultat attendu pour l'année a été engrangé au 1er semestre», annonçait fièrement Richard Caillat, président du directoire de High Co, lors de la présentation des résultats du groupe au Palais Brongniart le 28 août dernier. Ainsi, l'évolution de High Co va porter sur deux axes majeurs («Store and Digital»), toujours autour de la grande distribution, secteur de prédilection de l'agence. Le département points de vente a été marqué par le rachat en août de Valassis France, principal concurrent de l'agence. Les deux entités vont fusionner. Et, surtout, High Co met le cap sur le numérique, avec déjà plus de 50 personnes dédiées aux solutions marketing digitales. L'agence privilégie les recrutements, la création de structures et le développement organique pour proposer de nouvelles offres dans les domaines du mobile et de l'Internet. Ainsi, après avoir lancé, en mars, High Co 3.0, le groupe a pris une participation de 20% dans l'agence de webdesign Soixanteseize (pureplayer) en mars dernier. Puis, en juin, High Co s'est porté acquéreur de 49% de l'agence interactive BleuRoy.com (spécialisée dans la conception de sites, la mise en place de stratégies et le marketing interactif) et vient de lancer une nouvelle structure, «User Adgents», spécialisée dans la régie d'espaces publicitaires sur mobile. Cette société, lancée le 1er septembre, est détenue à hauteur de 34% par High Co et à 66% par trois anciens collaborateurs de Netsize. «Notre stratégie est de capitaliser sur notre expertise du point de vente et de lui donner une dimension digitale à l'appui de notre savoir-faire, à travers à la fois des stratégies de conquête et de fidélisation», indique Richard Caillat. De nouveaux recrutements sont prévus à court terme et le «Digital Store» devrait grandir très vite pour répondre à la demande croissante des distributeurs et des marques face à un marché en pleine explosion.

Richard Caillat (High Co):

«Notre stratégie est de capitaliser sur notre expertise point de vente.»

Marie-Juliette LEVIN

Où en est le data driven marketing & advertising?

Où en est le data driven marketing & advertising?

Où en est le data driven marketing & advertising? Où en est le data driven marketing & advertising?

En seulement trois ans, le data driven marketing & advertising (DDMA) est passé d'une discipline de niche à un axe de développement stratégique [...]

Adieu personas, bonjour IA !

Adieu personas, bonjour IA !

Adieu personas, bonjour IA !

Les personas, ces clients-types créés par les services marketing, vivent leurs dernières heures. Selon Venkat Nagaswamy, CEO de l'éditeur de [...]

Comment postuler aux offres d’emploi digital en 2017?

Article écrit par Digitalent

Digitalent

Comment postuler aux offres d’emploi digital en 2017?

Comment postuler aux offres d’emploi digital en 2017?

Comment postuler aux offres d'emploi du web ? Quel est le parcours le plus simple pour un candidat en quête d'opportunités de qualité dans le [...]

5 clés pour bien collaborer avec son CIO

5 clés pour bien collaborer avec son CIO

5 clés pour bien collaborer avec son CIO

À l'heure où les données règnent en maître au sein des directions marketing, les CMO font de plus en plus appel aux CIO pour "faire parler" [...]