Recherche

GÜ GÂTE LES SALARIÉS GOURMANDS

Publié par le

Avec ses «office drops», opérations hebdomadaires de déstockage, Gü, la marque de desserts, fait coup double: elle lutte contre le gaspillage de ses produits et communique en créant du buzz de façon décalée et à moindre coût.

  • Imprimer

Offrir ses invendus aux entreprises pour augmenter sa notoriété, il fallait oser! Les distributions Gü, baptisées «office drops», ont lieu tout au long de l'année et se font par tirage au sort. Chaque semaine, une ou deux entreprises réceptionnent des cartons «gürmands», composés de desserts chocolatés et fruités: moelleux au chocolat, Tiramigüs, brownies, cheesecakes aux myrtilles, tartes au citron vert et autres fondants au caramel beurre salé... Seules les sociétés de plus de 100 salariés peuvent en bénéficier, car les stocks de sucreries livrés sont monumentaux.

Comment se déroulent ces «office drops»? Chaque lundi, Gü vérifie la disponibilité de ses stocks de desserts et le nombre d'inscrits en ligne sur le site www.guchocolat.fr. Puis, l'entreprise effectue un tirage au sort du ou des gagnants. Ces derniers deviennent les nouveaux ambassadeurs de la marque. Ils se chargent de réceptionner entre 400 et 500 desserts. Leur rôle peut aller beaucoup plus loin: ils peuvent, par exemple, organiser un goûter dans leur entreprise, réserver une salle dédiée à l'événement, relayer l'opération en interne sur des affiches ou par e-mail, etc. Quel que soit leur choix, chaque vendredi, des cartons remplis de desserts partent vers les entreprises gagnantes. Pour le bonheur de leurs salariés!

Ces opérations visent un double objectif: éviter le gaspillage tout en communiquant. « Nos desserts sont des produits qui doivent être consommés sous deux à cinq jours. Du coup, nous travaillons en flux tendu. Nos ventes prévisionnelles ne correspondent pas toujours aux commandes, et plutôt que de jeter nos desserts, nous préférons les offrir grâce aux «office drops» », explique Carole Doche, responsable marketing de Gü. Ces douceurs gratuites, qui tombent dans le bec des salariés, provoquent un bouche-à-oreille très positif.

Carole Doche / Gü

OFFRIR NOS DESSERTS VÉHICULE UNE IMAGE TRÈS POSITIVE.

La marque édite des supports ludiques pour ses ambassadeurs d'un jour.

La marque édite des supports ludiques pour ses ambassadeurs d'un jour.

RIEN NE VAUT DE GOUTER

Depuis leur création en 2008, les «office drops» se sont déroulés dans 167 entreprises. Près de 58 000 salariés en ont bénéficié. Avec ce type d'opérations, l'entreprise anglaise (60 salariés, dont neuf en France) fait d'une pierre deux coups. Elle recueille une belle audience, avec un budget réduit, et véhicule une image positive auprès des consommateurs sur un marché tricolore hyper concurrentiel. « Ici, le lancement d'une nouvelle marque demande d'énormes investissements. Nous sommes encore une petite entreprise. C'est pourquoi nous communiquons principalement en proposant aux gens de goûter nos produits lors d'opérations originales », conclut Carole Doche. Pour Gü, rien ne vaut l'essai de produit. C'est aussi une façon de séduire les Français en diffusant les valeurs de la société: un savoir-faire pâtissier, et des ingrédients de qualité... comme son chocolat 100 % cacao.

POINTS-CLÉS

* 2008: 35 ENTREPRISES, 10 500 SALARIES CONCERNÉS.
* 2009: 78 ENTREPRISES, 23 400 SALARIES CONCERNÉS.
* 2010: 54 ENTREPRISES, 24 050 SALARIES CONCERNÉS.
* JANVIER 2011: 4 678 FANS SUR LA PAGE GU DE FACEBOOK.

Emilie Kovacs

Darty : la digitalisation passe par l'innovation

Darty : la digitalisation passe par l'innovation

Darty : la digitalisation passe par l'innovation Darty : la digitalisation passe par l'innovation

Près de 230 points de vente en France, un rayonnement international, un site marchand parmi les plus performants, Darty est une enseigne de [...]

Gü enrichit sa gamme

Gü enrichit sa gamme

Gü enrichit sa gamme

Pour offrir à ses inconditionnels leur petite dose de plaisir quotidien, Gü lance la gamme “plus souvent”.

L'entreprise, un média comme les autres

L'entreprise, un média comme les autres

L'entreprise, un média comme les autres

Une étude du groupe Makheia montre que la communication des entreprises ne convainc guère les Français et qu'en devenant des médias à part entière, [...]

Sport de pleine nature, sport de pleine culture

Sport de pleine nature, sport de pleine culture

Sport de pleine nature, sport de pleine culture

Jusqu'aux années 80, la pratique du sport n'avait guère bougé. Puis, les innovations ont déférlé avec les sports de glisse. "Ride" de choix [...]

La lente mutation des dotations

La lente mutation des dotations

La lente mutation des dotations

On pourrait penser des dotations de motivation qu'elles ne sont guère pressées d'évoluer. Et pour cause, elles doivent faire avec des clients, [...]

Centres d'appels : les chemins de la maturité

Centres d'appels : les chemins de la maturité

Centres d'appels : les chemins de la maturité

L'explosion du marché des centres d'appels est une donnée acquise. Et l'on n'imagine guère comment la tendance pourrait subir de contre-mouvement. [...]

Le design en France, un marché mature

Le design en France, un marché mature

Le design en France, un marché mature

C'est désormais un fait : les entreprises ne peuvent plus se passer du design, reconnu comme un élément-clé de leur stratégie. Voici les derniers [...]