En ce moment En ce moment

Groupe D! : objectif Europe

Publié par le

Entrée en bourse prévue pour le 15 octobre prochain, rachat de Diacom... : Groupe D! poursuit sa marche en avant. Objectif : bâtir un groupe européen.

  • Imprimer


Annoncée en début d'année comme l'un des objectifs à court terme du groupe, l'introduction en bourse de Groupe D!, sur le nouveau marché, devrait être effective le 15 octobre. Environ 20 % du capital seront mis sur le marché, avec pour objectif de lever quelque 40 millions de francs. « Nous avons "vendu" un doublement en trois ans de notre chiffre d'affaires et de notre marge », précise Sylvain Forestier, président de Groupe D!. Soit le passage de 100 MF de marge brute et 200 MF de CA en 98 à, respectivement, 200 MF et 400 MF. Les objectifs de cette entrée en bourse sont connus : poursuivre la croissance externe et s'implanter à l'international. « Le marché européen du marketing direct est encore naissant, estime Sylvain Forestier, et nous souhaitons clairement en être un des leaders. Il y a de la place dans les années à venir pour un groupe comme le nôtre, basé sur le concept d'intégration verticale de métiers à valeur ajoutée. Peu d'acteurs sont encore présents sur ce créneau. » Pays visés : « Ceux qui comptent, c'est-à-dire la Grande-Bretagne, l'Allemagne, l'Espagne et les Pays-Bas. Il faut que nous soyons implantés dans l'un de ces pays en 1999. Notre objectif est d'ouvrir ensuite un pays par an. » Une expansion qui se fera soit par rachat, soit par association, avec la volonté de transposer le concept développé en France. « C'est par la technologie que nous pourrons le plus facilement nous introduire, poursuit Sylvain Forestier. D'ailleurs, nous sommes déjà sur des appels d'offres européens dans le domaine de la gestion des bases de données. »

Le téléphone : stratégique


En attendant, Groupe D! renforce ses expertises sur son sol natal, avec l'acquisition de Diacom, société dirigée par Gérard Bonvicini, qui en garde le management, et qui devrait réaliser en 98 environ 23 MF de marge brute, répartis par moitié entre ses deux activités : database management et téléphone. « Avec cette acquisition, nous devons nous situer en 2e position sur le marché français de la gestion de bases de données, estime Sylvain Forestier. L'ensemble représentant une cinquantaine de bases gérées et entre 25 et 30 millions de francs de marge brute. » Au niveau du téléphone, Diacom dispose de 120 positions, informatisées, orientées principalement réception d'appels. « Le téléphone est pour nous un axe de développement essentiel, commente Sylvain Forestier. Le marché est en pleine croissance et l'activité très stratégique. Nous croyons beaucoup au concept de centres d'appels interfacés avec les bases de données. » La croissance du groupe devrait prochainement le conduire à une nouvelle configuration géographique avec la partie communication restant dans l'immeuble d'Issy-les-Moulineaux et l'ensemble des activités technologiques rassemblées sur un seul autre site. Par ailleurs, toutes les bases devraient migrer sur un seul système.

FRANÇOIS ROUFFIAC

Autres articles

Engie : deux chatbots pour le prix d'un
Engie : deux chatbots pour le prix d'un Engie : deux chatbots pour le prix d'un

Engie : deux chatbots pour le prix d'un

Par

Engie fournisseur de gaz et electricite multiplie les experiences chatbot Objectif permettre ses clients entrer en contact avec sa marque tout [...]

Analytics: Klépierre Brand Ventures s'allie à Retency
Analytics: Klépierre Brand Ventures s'allie à Retency

Analytics: Klépierre Brand Ventures s'allie à Retency

Par

Fournir des outils de mesure de efficacite des campagnes Tel est objectif de association mise en place entre Klepierre Brand Ventures et Retency [...]

5 start-up qui réinventent le marketing par l'IA
5 start-up qui réinventent le marketing par l'IA

5 start-up qui réinventent le marketing par l'IA

Par

Mettre profit intelligence artificielle pour bousculer les visions marketing Tel est objectif de des start up venues pitcher le 15 novembre [...]

3 marques... 3 stratégies de contenu
3 marques... 3 stratégies de contenu

3 marques... 3 stratégies de contenu

Par

Moet Hennessy Sephora et Vente priveecom ont temoigne lors de Adobe Symposium le novembre de leur strategie de contenu Objectif commun des marques [...]

Vivendi se rapproche d'Havas
Vivendi se rapproche d'Havas

Vivendi se rapproche d'Havas

Par

En marge de la presentation des resultats du premier trimestre 2017 satisfaisants au vu de objectif de annee le groupe francais fait part de [...]