Recherche

Gouailleur taille patron

Publié par le

Amazon France a confié la gestion de sa logistique à un homme qui ne se sent bien que dans son entrepôt, au milieu de ses produits et de ses troupes. Sur son métier, sur son entreprise et sur lui-même, Philippe Hémard est intarissable.

  • Imprimer


« Je suis venu chez Amazon car j'estime que le e-commerce est la chirurgie de la logistique. » Philippe Hémard n'est pas du genre à croire au Père Noël. Il serait davantage disciple de Saint-Thomas. Et lui, ce qu'il veut voir, ce sont des rayonnages à l'ordonnancement irréprochable, des colis remplis de CD, de livres et de vidéo, et des camions quittant son entrepôt chargés jusqu'à la gueule. Etre responsable du centre de distribution d'amazon.fr n'est certes pas de tout repos (quel poste l'est dans cette société ?). Mais Philippe Hémard n'est pas du genre à se laisser démonter. Son métier, il le connaît. Mieux, il l'adore. « Je passe mon temps à anticiper l'avenir. Car mon job, c'est justement de faire en sorte de ne pas se laisser déborder. Mais je m'efforce de tout faire de la façon la plus souple possible. » C'est l'esprit libre qu'il arpente l'entrepôt de 10 000 m2 de Boigny sur Bionne, près d'Orléans, dans lequel sont stockées les 45 000 références vendues sur le site. L'absence de protocole au sein d'Amazon lui convient on ne peut mieux, lui qui a passé plus de cinq ans chez Danzas, « une société modelée à l'ancienne, où l'ambiance est nettement moins frivole et les gens parfois trop coincés. Je n'avais qu'une crainte en débarquant ici, c'est justement d'apparaître trop vieille France face à l'esprit fringuant de l'Internet. » Il n'en a rien été. Mais l'atmosphère de la société ne fait pas tout. Le travail à effectuer pèse aussi dans la balance. « Je suis venu chez Amazon car j'estime que le e-commerce est la chirurgie de la logistique. » Et à ceux qui pourraient s'étonner de le voir diriger une telle organisation à 30 ans tout juste, Philippe Hémard répond qu'il est un habitué de ce type de mission. Chez Danzas déjà, en 1995, à même pas 25 ans, il était le plus jeune responsable de site du groupe. Philippe Hémard est un homme dont la jovialité n'est pas sans rappeler celle de son big boss, Jeff Bezos, dont la personna- lité l'a définitivement séduit. « Bezos, c'est quelqu'un dont on se demande comment il a pu faire ce qu'il a fait, tellement il a l'air de prendre tout à la rigolade. On ne sait pas forcément où il va, mais c'est paradoxalement ce qui plaît. Car, au moins, sa façon de manager n'est pas complètement rigide. »

Tanguy Leclerc

Le webmarketing dynamique au service du ROI

Article écrit par YATEO

YATEO

Le webmarketing dynamique au service du ROI

Le webmarketing dynamique au service du ROI

Le webmarketing dynamique ou comment personnaliser automatiquement ses messages pour chaque internaute...

"Cassez les codes" au China Connect 2017

"Cassez les codes" au China Connect 2017

"Cassez les codes" au China Connect 2017

Les 1er et 2 mars à Paris, la conférence China Connect décryptera l'écosystème digital chinois avec une quarantaine de top executives. Au programme, [...]

Mobile World Congress : le marketing de proximité à l'honneur

Article écrit par GoodBarber

GoodBarber

Mobile World Congress : le marketing de proximité à l'honneur

Mobile World Congress : le marketing de proximité à l'honneur

C’est la 5ème année déjà que notre équipe participe au Mobile World Congress. L’occasion d'évoquer le thème phare de l'édition 2017, “le marketing [...]

Les 5 jobs du Web de la semaine - 20/02/2017

Article écrit par Digitalent

Digitalent

Les 5 jobs du Web de la semaine - 20/02/2017

Les 5 jobs du Web de la semaine - 20/02/2017

Chargé de Référencement Naturel, Assistant Responsable Webmarketing, Proxy Product Owner / Testeur... Postulez aux offres d'emploi de la semaine [...]

Chatbot : 5 retours d'expérience de marques pionnières

Chatbot : 5 retours d'expérience de marques pionnières

Chatbot : 5 retours d'expérience de marques pionnières

Le sujet "chatbot" frémit depuis 2016, sous l'impulsion des GAFA, relève la société de conseils Viseo, qui présente, le 21 février 2017, 5 retours [...]