Recherche

Gestion de cartes

Publié par le


Ne plus jamais avoir à retaper dans son carnet d'adresses la carte de visite que l'on vient de se procurer, c'est ce que propose l'Iris Business Card Reader II (IBCR II). Une fois insérée, la carte de visite est automatiquement numérisée, reconnue et encodée. Il suffit alors de choisir son format d'exportation, et le contact devient disponible dans son gestionnaire de contacts préféré. On peut aussi sauvegarder les fiches au format vCard, HTML ou encore Text, ce qui permet d'intégrer les contacts dans n'importe quelle base de données d'adresses. L'IBCR II reconnaît les cartes de visite de 53 pays, identifie facilement les différents formats et reconnaît avec précision les langues basées sur différents alphabets. Le travail ne s'arrête pas là. Après la numérisation, les cartes sont traitées par Cardiris qui les oriente, les redresse et les découpe. Configuration requise : un ordinateur Macintosh sous Mac OS 9.X ou X.n


Le plus : Numérise, reconnaît et encode automatiquement. Le moins : Les cartes trop colorées ou trop épaisses ne sont pas reconnues. Ne fonctionne que sur Macintosh.

Olivier Brusset

Calendrier de l'Avent du marketer: start-up (J-18)

Calendrier de l'Avent du marketer: start-up (J-18)

Calendrier de l'Avent du marketer: start-up (J-18)

Tous les jours jusqu'à Noël, emarketing.fr vous fait découvrir ou redécouvrir un mot ou une expression du marketing, représentatifs d'une tendance [...]

Comment devenir une entreprise data-driven?

Comment devenir une entreprise data-driven?

Comment devenir une entreprise data-driven?

Mardi 6 décembre, emarketing.fr et IBM ont organisé, à Paris, une matinée consacrée aux tendances du marketing digital. Parmi elles, la dark [...]

Chanel ouvre un double pop-up store dans le Marais

Chanel ouvre un double pop-up store dans le Marais

Chanel ouvre un double pop-up store dans le Marais

La maison de couture française vient d'ouvrir une double boutique éphémère située dans le quartier parisien du Marais, qui accueillera le public [...]