Recherche

Game One lance sa boutique sur le Web

Publié par le

La chaîne télévisée de jeux vidéo sur CanalSatellite et Numéricâble commercialise depuis le 17 avril une gamme de produits sur Internet en s'appuyant sur la solution de boutique sur mesure de CD & Co.

  • Imprimer


C'est à l'issue d'un appel d'offres lancé en janvier dernier auprès de professionnels de la vente en ligne que le spécialiste du multimédia à domicile CD & Co a été choisi par Game One pour créer sa boutique sur le Net. « Nous souhaitions développer notre offre de services interactifs dans l'univers du jeu en proposant un couplage télévision/e-commerce », explique Nathalie Coste Cerdan, directeur général de la chaîne interactive. Car, si Game One a été lancée en France en septembre 98, la boutique éponyme n'est ouverte sur la chaîne 112 de CanalSatellite que depuis le 4 avril. Elle met en avant dix produits de l'actualité du jeu, en tête des hit-parades, parmi lesquels une sélection de cinq références "coup de coeur", baptisée "Top Shop". Aujourd'hui accessible sur www.gameone.net, le site marchand de Game One propose aussi l'offre de jeux vidéo, consoles et accessoires du catalogue cdandco.com. « Soit 450 références », précise Marc Bruzeau, P-dg de CD & Co. Le spécialiste de la vente directe de produits informatiques aux particuliers compte quant à lui tirer parti de ce partenariat pour générer du volume, « parce que nous sommes des distributeurs avant tout », insiste Marc Bruzeau. CD & Co se charge du back-office... Tout en respectant les codes graphiques et ergonomiques propres à l'univers de Game One. « Il était primordial pour nous d'instaurer un lien instantané entre les programmes télévisés et l'achat de jeux », souligne Nathalie Coste Cerdan. La chaîne de jeux vidéo n'en conserve pas moins le Minitel comme tierce canal de distribution. « C'est un support très réactif auprès des 11-15 ans car il génère mensuellement 1 500 heures de trafic. Ainsi, la synergie des trois supports nous permet de toucher des cibles très variées selon des heures différentes de la journée. »

Laurence Vielle