Recherche

Fraude : les marchands du Net règlent la facture

Publié par le

Global Internet Solutions publie un rapport alarmant sur la fraude à la carte bancaire sur Internet.

  • Imprimer


Tandis que Visa se félicite de la croissance des transactions en ligne enregistrée en 2002 (voir article ci-contre), le rapport de Global Internet Solutions dénonce une inquiétante croissance du phénomène de la fraude en France comme en Europe. Editeur de SSL Epay Security, solution de paiement dite "irrévocable" lancée en 1996, la société dispose, intrinsèquement, d'un providentiel observatoire pour relever les tentatives de fraude à la carte bancaire sur Internet. Son dernier rapport a été effectué entre janvier 2000 et la fin du premier trimestre 2003 auprès d'un panel de 100 e-marchands européens aléatoirement sélectionnés. Au total, 9 064 transactions en ligne ont été analysées. Le bilan est alarmant tant la progression des tentatives de fraudes et refus de paiements déjoués par le système s'est accentuée au cours de cette période. De 2,34 % en 2000, le taux de transactions frauduleuses est passé à 5,72 % en 2001 (+ 144 % vs 2000). En 2002, la note est encore plus salée, la fraude atteignant son niveau record : 13,52 % des transactions sont concernées (+ 136 % par rapport à 2001) alors que, d'après un rapport du GIE Cartes Bancaires réalisé sur la même année, la fraude ne toucherait que 0,02 % des transactions en ligne réalisées en France. Loin de se tarir, le fléau persiste en 2003. A l'issue du premier trimestre, SSL Epay Security a déjoué 7,85 % tentatives de fraudes soit 255 transactions douteuses sur 3 248 observées. Que les internautes se rassurent : le risque de fraude ne les concerne pratiquement plus puisqu'ils peuvent s'opposer à un paiement afin d'être re-crédité par leur banque. Ce qui explique l'affaiblissement des réticences liées au paiement en ligne dont il est question dans l'étude de Visa. Rien de tel côté e-marchands pour qui les transactions frauduleuses ou refusées aboutissent à des impayés.

Nathalie Carmeni