France Télécom : un outil de séduction pour décideurs

Publié par le

Destiné aux décisionnaires institutionnels et économiques, le magazine Dialogues a fait l'objet d'une nouvelle formule, afin de mieux coller à la nouvelle image de France Télécom.

  • Imprimer


C'est après l'ouverture à la concurrence sur le marché européen des télécommunications, le 1er janvier 1998, que France Télécom s'est décidé à revisiter son magazine Dialogues. Un support destiné à créer du lien avec une cible bien particulière : les décisionnaires institutionnels et économiques. C'est que la formule, datant de 1993, traduisait un manque de modernité évident. Rien à voir avec la nouvelle image que désire alors adopter l'entreprise, qui lance toute une batterie d'études afin de sonder le pouls de son lectorat. Le verdict tombe. Le magazine est trop volumineux, beaucoup trop détaillé et, surtout, trop théorique. « Notre cible nous a dit "Donnez-nous plutôt des cas concrets. Ne prenez pas trop la parole vous-même, mais faites parler des gens comme nous, ainsi nous pourrons trouver des exemples à réutiliser" », confie Marie-Dominique Leclère, directrice adjointe de l'information chez France Télécom et directrice déléguée de Dialogues. En l'espace de trois mois, le Dialogues nouvelle version est alors lancé. Le magazine passe d'une trentaine de pages à seulement huit ! Ce qui permettra à la diffusion, sur fichiers postaux qualifiés par Metropolitan, filiale de Kompass, de passer progressivement de 30 000 exemplaires en 1998 à 60 000 actuellement. Exit le bleu foncé démodé et place à la blancheur, à la transparence, à une mise en page résolument plus colorée, aérée et dynamique, introduisant ainsi la nouvelle image et le nouveau logo de France Télécom. Place également aux décideurs eux-mêmes qui prennent pour la première fois la parole dans Dialogues, et de manière prépondérante. La place consacrée à l'opérateur ne représente plus qu'un sixième du contenu. Aucun produit France Télécom n'est mis en avant. Le plus gros de l'éditorial est consacré à de nombreux témoignages d'institutionnels concernant leur propre expérience des solutions France Télécom. Objectif : créer de la modernité, mais aussi de la proximité. Afin d'intensifier la relation, la périodicité passe de trimestrielle à bimensuelle. Des déclinaisons régionales, de deux à quatre pages encartées dans le numéro national, seront aussi lancées en mars 2000. Au total, 17 villes sont aujourd'hui concernées. Le coût de l'opération demeure secret. Reste que Dialogues ne vit d'aucune publicité, son budget est pris en charge par la direction de la communication du groupe.

Une aventure humaine


Autre évolution majeure : c'est avec la nouvelle version que la société décide de confier la réalisation de son support à une agence externe d'édition, afin de suivre la logique de reconcentration de l'entreprise sur ses métiers de base. Textuel remporte la première compétition en 1998, mais c'est Tagaro ! qui reprendra le flambeau un an plus tard. « Notre critère de choix d'une agence, c'est qu'elle soit en mesure de vous présenter dès le départ et très concrètement une personne qui sera votre interlocuteur au quotidien, qui suivra vraiment votre dossier », explique Marie-Dominique Leclère. Le discours est le même côté entreprise. Chez France Télécom, ils sont trois membres du département communication, en dehors du comité de rédaction composé d'une dizaine de personnes, à piloter le magazine. « Faire un journal, c'est une aventure humaine, insiste Patrice Carré, responsable du département de l'information grand public chez France Télécom et codirecteur de la rédaction de Dialogues. Il est extrèmement important que les relations qui se créent entre les représentants de l'entreprise et ceux de l'agence soient des liens de confiance. Parce qu'à partir du moment où les relations humaines sont bonnes, les problèmes peuvent s'aplanir. On peut alors débattre et discuter. » Pour l'heure, le temps est de nouveau à la réflexion, avec la réalisation d'une nouvelle étude de lectorat. Autre objectif : intégrer plus en avant l'outil Internet, qui ne comporte pour l'instant qu'une version en ligne de Dialogues.

Fiche d'identité


Titre du support : Dialogues. Société éditrice : France Télécom. Cible : décisionnaires institutionnels et économiques. Périodicité : bimensuel. Pagination : 8 pages. Diffusion : 60 000 exemplaires par envoi postal sur fichier qualifié. Réalisation : Tagaro ! Financement : budget intégré à celui de la direction de la communication.

Linh Deguine

Autres articles

Orange fait son entrée sur le marché des néo-banques
Orange fait son entrée sur le marché des néo-banques Orange fait son entrée sur le marché des néo-banques

Orange fait son entrée sur le marché des néo-banques

Par

entreprise francaise inaugure ce novembre son nouveau service bancaire mobile Orange Bank et devient ainsi le premier acteur telecom investir [...]

Le Lido s'offre un nouvel écrin publicitaire
Le Lido s'offre un nouvel écrin publicitaire

Le Lido s'offre un nouvel écrin publicitaire

Par

La Chose fait vibrer la salle de spectacle septuagenaire avec une nouvelle campagne de communication chose inedite depuis une quinzaine annee [...]

RGPD et email marketing : ce qui va changer en 2018
RGPD et email marketing : ce qui va changer en 2018

RGPD et email marketing : ce qui va changer en 2018

Par

Le 25 mai 2018 le monde de lemail marketing va changer Le reglement general sur la protection des donnees RGPD entrera en vigueur Nouvelles [...]