Recherche

François Calzada

Publié par le

Surnommé “Gonzo” depuis l'Ecole Estienne, François Calzada s'emploie au sein de Tequila\, « agence qui vénère la créativité », à améliorer la qualité conceptuelle et les process de travail.

  • Imprimer


Si le nom de l'agence a changé (Messages, Messages & Tequila, Tequila\), si les équipes ont quasiment toutes été renouvelées, François Calzada est, lui, dans les mêmes murs depuis presque quatorze ans. Et ce qu'il y a dans ces murs : c'est un esprit, ce sont des valeurs, le sentiment d'appartenance à la première agence du marché, des budgets de marques leaders. Pour le D-ga de Tequila\, « l'importance et le goût pour la création demeurent au sein de l'agence ». Pourtant, pour celui qui a découvert le marketing direct « par hasard », en 1984, en rejoignant comme directeur artistique Manuel Noao, le choc fut rude. Venant de la pub, il découvre alors un métier à la fois « préhistorique et ultra-moderne ». Puis il participe à toutes les évolutions de cette profession. Pour n'en citer que quelques-unes : la personnalisation des messages, l'arrivée du Minitel, celle de l'Internet... Son enthousiasme ne s'est pas tari. « Ce qui m'intéresse, c'est qu'il y a toujours des choses nouvelles à inventer, déclare-t-il. D'autant que je suis dans l'agence où il faut être pour faire avancer le bouchon. » Aujourd'hui, il coiffe le planning stratégique et la création. Ce sont des responsabilités assez larges, un poste à inventer en quelque sorte. « Mon boulot n'est pas de me substituer à un directeur commercial ni à un consultant, mais de faire en sorte que l'équipe qui produit le conseil le fasse dans les meilleures conditions », commente-t-il. Pour cela, il construit des outils : modèles de briefs, de recommandations, invente des process de travail, crée des postes, des métiers... Formé aux arts graphiques - il a lui-même dessiné sa maison, qu'il a fait construire en bois - François Calzada aime rapporter des carnets de croquis de ses voyages, ou peindre des bikeuses, « une peinture assez vulgaire », selon ses propres termes. Cuisiner, apprendre la guitare et randonner font partie de ses activités, une fois qu'il referme derrière lui les portes de l'agence.