Recherche

Fedex : migration progressive vers les médias interactifs

Publié par le



























L'entreprise de transport express encourage l'ensemble de ses contacts à utiliser le Web et s'inscrire à la newsletter.

  • Imprimer


Leader mondial du transport express, Fedex conjugue depuis longtemps les canaux de contact susceptibles d'augmenter l'efficacité de ses actions de prospection. L'arrivée des technologies interactives a élargi la palette des outils, mais aussi renforcé le potentiel des canaux plus anciens, courrier et téléphone. « La souplesse d'Internet nous permet de mesurer immédiatement les attentes de la cible », souligne Jean-Christophe Damond, directeur marketing Europe du Sud. Avec les modules de tracking, l'émetteur sait qui a ouvert la newsletter, à quelle heure, qui a cliqué sur tel ou tel lien, qui s'est rendu sur telle ou telle page du site… « L'e-mailing a changé la donne en matière de dispositif de prospection. En apprenant vite sur nos prospects internautes, nous agissons plus vite sur l'ensemble de nos cibles. »

Deux bases, un seul outil de requête


Fedex conserve la totale maîtrise de ses données “opérationnelles”, établies à partir des informations remontées par les commerciaux, stockées et gérées en interne. Les données marketing sont, en revanche, hébergées et traitées chez AID. Un outil unique permet de fusionner les requêtes lancées sur les deux bases. « Comme toute entreprise, en matière de prospection, nous enregistrons le pire et le meilleur en termes de retours. Mais seules l'offre et la segmentation sont en cause, pas les canaux utilisés », soutient Jean-Christophe Damond. Dans la diversité des modes de contact en matière de prospection, l'entreprise de transport express mise sur un poids grandissant de l'e-mail, en incitant la cible, au travers des mailings et des appels entrants et sortants, à utiliser le site internet et à s'inscrire à la newsletter. Ce qui n'enlève rien au rôle encore central du mailing postal dans le dispositif global. « Notre base est loin d'être entièrement renseignée en adresses e-mails. Par ailleurs, beaucoup de responsables en entreprises ne souhaitent pas être contactés par courrier électronique. Nous avons besoin du papier, notamment sur des cibles de prospects », poursuit le directeur marketing. Fedex continue donc ses actions via courrier. Les quatre premiers mois qui suivent son enregistrement en base, chaque nouveau nom est contacté à six reprises. Fedex décline ainsi, en guise de bienvenue, les six messages clés de son offre de service. Sur un format carte postale : « Plus percutant et moins cher en termes de fabrication et d'affranchissement. »

Cahier réalisé par Muriel Jaoüen avec Xavier Lucron (Cas Pratique)

Ce que le Data Driven Marketing ne doit pas faire oublier

Article écrit par Espace Direct

Espace Direct

Ce que le Data Driven Marketing ne doit pas faire oublier

Ce que le Data Driven Marketing ne doit pas faire oublier Ce que le Data Driven Marketing ne doit pas faire oublier

Le Data Driven Marketing est un outil formidable pour renforcer votre connaissance client et développer votre business. Mais ses nombreuses [...]

Comment tirer pleinement parti du marketing mobile

Comment tirer pleinement parti du marketing mobile

Comment tirer pleinement parti du marketing mobile

Avec la baisse drastique des frais d'itinérance des données pour les mobinautes européens, il y a fort à parier que l'Internet mobile va connaître [...]

[Cannes Lions] Les campagnes françaises les plus primées

[Cannes Lions] Les campagnes françaises les plus primées

[Cannes Lions] Les campagnes françaises les plus primées

La 64e édition du Festival International de la Créativité s'est clôturée ce samedi 24 juin 2017. Sur les 41.170 travaux publicitaires en compétition, [...]

L'e-mailing, un long voyage pas si easy

L'e-mailing, un long voyage pas si easy

L'e-mailing, un long voyage pas si easy

Pour Hervé Sevestre, directeur marketing du portail d'infomédiation Easy voyage, la délivrabilité est une équation avec toujours de nouvelles [...]