Recherche

FICHIERS ILLIMITES

Publié par le

Avec près de neuf ans d'expérience et plus de 25 millions d'adresses louées chaque année, Worldlist, spécialisée dans le conseil en plans fichiers, s'est fait une place sur le marché des brokers. Rapidement, la société a élargi la gamme de ses services.

  • Imprimer
Pour faire face à ses prévisions d'embauches, Worldlist a déménagé dans le XIIIe arrondissement de Paris et occupe désormais des locaux plus vastes.

Pour faire face à ses prévisions d'embauches, Worldlist a déménagé dans le XIIIe arrondissement de Paris et occupe désormais des locaux plus vastes.

C'est avant tout l'histoire d'un homme. Celle du fondateur et directeur de Worldlist. Après un apprentissage du métier grâce à son frère gui dirige alors une société de vente par correspondance (Essentiel Média), Edouard Simon fait ses classes comme commercial chez le broker Central Direct, puis chez IBase. Fort de ces expériences, il fonde, à 23 ans, sa propre société, Worldlist. Son associé n'est autre que Roland Coutas, alors patron de Travelprice.com, aujourd'hui p-dg de Telemarket. Lancée dans un contexte difficile puisque très concurrentiel si l'on tient compte des gros brokers déjà installés, comme Adress Company ou Mediaprism Group, la société s'est d'abord spécialisée sur les achats en ligne en commercialisant le fichier de Travelprice.com. «Ensuite, nous avons développé notre offre fichier avec ChateauOnhne.com, NRJ ou encore Made In Sport», précise Edouard Simon.

Après avoir travaillé seul, il recrute un directeur commercial en 2002. Worldlist s'agrandit et compte dix collaborateurs. Côté offre, en 2004, l'entreprise élargit ses services et s'oriente vers la cible féminine avec, au départ, la commercialisation en exclusivité du fichier de Pimkie (carte de fidélité). «Cette opportunité nous a permis ensuite de développer d'autres fichiers ciblant les femmes», ajoute le directeur général. Puis, pour une approche plus complète, l'entreprise lance en 2005 deux pôles: l'un dédié au traitement informatique de l'adresse et l'autre consacré au Web (création graphigue de messages HTML, mini sites internet, mise en place d'une solution de routage des e-mails). Durant les trois années suivantes, Worldlist se consacre davantage à l'accompagnement de ses clients dans leurs actions afin de créer une forte relation. A la suite de cette phase de fidélisation, la société part à la recherche de nouveaux produits et annonceurs. En termes de services, elle réfléchit à son dernier projet, Neovia Direct, une place de marché dédiée à l'échange d'adresses e-mails d'acheteurs en ligne. Il voit le jour en juin dernier. Actuellement, la place de marché enregistre quatre millions d'adresses et repose sur six sites marchands. «Nous estimons à un million d'euros notre chiffre d'affaires avec Neovia d'ici à décembre BOIO», indique Edouard Simon.

Aujourd'hui, la société commercialise, en exclusivité et en coexclusivité, une vingtaine de fichiers et travaille, en moyenne, avec 90 annonceurs par an, avec des clients comme les 3 Suisses, ING, Le Point, Le Club des Créateurs de beauté ou encore Nestlé Nutrition Infantile. Après quelques ajustements, la société compte désormais six collaborateurs et se porte bien. En effet, à juin 2009, elle a réalisé un chiffre d'affaires de 2,1 millions d'euros avec une croissance de 20% en moyenne chaque année. «Nous réalisons 300000 euros de bénéfices par an», précise Edouard Simon. Autre preuve de sa bonne santé, son récent emménagement, dans des locaux plus grands, situés dans le XIIIe arrondissement de Paris. «Il nous faut plus d'espace, car nous prévoyons des embauches sur Neovia Direct», explique Edouard Simon. Une annonce de bon augure dans le contexte actuel.

DATES-CLES

2001:
CREATION ET LANCEMENT DU FICHIER TRAVELPRICE.COM.
2004:
ELARGISSEMENT DE L'OFFRE A LA CIBLE FEMININE.
2005:
LANCEMENT DES POLES TIA ET WEB.
2009:
CREATION ET LANCEMENT DE NEOVIA DIRECT.

Emmanuelle KALFON