Recherche

FAGF.fr s'oriente vers plus de services

Publié par le

Les AGF ont lancé, juste avant les fêtes de Noël, leur nouveau site Internet. Ce dernier n'aura toujours rien à vendre mais facilitera le contact entre l'assureur et ses prospects.

  • Imprimer


L'acte de vente peut se décomposer en trois étapes : avant, pendant et après l'achat. Et ce sont sur ces deux périodes, le pré et le post, que les AGF entendent porter leurs efforts en s'appuyant sur la nouvelle version de leur site. Lancé en décembre dernier, le site a pour but d'établir un contact avec les prospects de l'assureur et les clients déjà titulaires d'un contrat. Un positionnement qui reste fidèle à la vision des AGF concernant leur portail : un service à valeur ajoutée qui n'aura rien à vendre directement, comme le précédent. « Nous estimons que la vente en ligne n'est pas propice aux produits d'assurance. Et notre positionnement est conforté par les résultats d'une étude, commandée à TNS », commente Virginie Puertolas-Syn, responsable d'AGF Net. Cette enquête, réalisée entre juin et novembre 2005, démontre que les internautes cherchent des informations tarifaires sur les produits d'assurance mais ne souscrivent quasiment jamais en ligne. L'institut d'études américain Forrester Research conforte cette vision en affirmant que 23 % des contrats d'assurance (hors assurance-vie) sont signés au Royaume-Uni sur le Net, 5 % en Allemagne, seulement 2 % en France et 8 %, en moyenne, en Europe. AGF.fr ne sera donc qu'un canal de communication. Institutionnel, bien sûr, et aussi commercial. Pour l'avant-vente, le site sera un facilitateur de contact pour le réseau de distribution des produits d'assurance.Quelques clics suffiront pour prendre un rendez-vous avec un conseiller. Pour l'après-vente, le client se verra proposer un abonnement gratuit aux services d'information personnalisés : consultation des contrats, état des remboursements avec possibilité de recevoir une alerte par e-mail. Avec 200 000 visites chaque mois en 2005, AGF.fr a enregistré 10 000 demandes de devis par mois et 300 000 personnes se sont abonnées à l'espace personnalisé, lequel génère 7,5 % des sessions du portail. Et cette nouvelle mouture pourrait encore faire progresser ces chiffres.

Samir Azzemou

Où en est le data driven marketing & advertising?

Où en est le data driven marketing & advertising?

Où en est le data driven marketing & advertising? Où en est le data driven marketing & advertising?

En seulement trois ans, le data driven marketing & advertising (DDMA) est passé d'une discipline de niche à un axe de développement stratégique [...]

5 clés pour bien collaborer avec son CIO

5 clés pour bien collaborer avec son CIO

5 clés pour bien collaborer avec son CIO

À l'heure où les données règnent en maître au sein des directions marketing, les CMO font de plus en plus appel aux CIO pour "faire parler" [...]

Comment postuler aux offres d’emploi digital en 2017?

Article écrit par Digitalent

Digitalent

Comment postuler aux offres d’emploi digital en 2017?

Comment postuler aux offres d’emploi digital en 2017?

Comment postuler aux offres d'emploi du web ? Quel est le parcours le plus simple pour un candidat en quête d'opportunités de qualité dans le [...]

Adieu personas, bonjour IA !

Adieu personas, bonjour IA !

Adieu personas, bonjour IA !

Les personas, ces clients-types créés par les services marketing, vivent leurs dernières heures. Selon Venkat Nagaswamy, CEO de l'éditeur de [...]