Recherche

Extrafilm externalise tous ses traitements

Publié par le

VPCiste pur, le site de tirage photo confie l'ensemble de son traitement d'adresses à un prestataire qui réalise une RNVP par an, dédoublonne et enrichit les profils…

  • Imprimer


Portail de tirage photo sur Internet, Extrafilm soigne ses adresses. Trois raisons à cela. D'abord, le site est un VPCiste pur : si la donnée est incorrecte, le client ne recevra pas sa commande. Ensuite, l'entreprise envoie un mailing postal mensuel pour animer sa base. Enfin, elle commercialise son fichier. Filiale du groupe belge Spector Photo Group, Extrafilm n'a pas eu la possibilité de choisir entre prestation et solution interne, afin d'éviter les conflits liés à l'intégration de multiples briques technologiques. Le traitement de ces données sensibles a intégralement été confié à un prestataire externe, ici l'agence ETO, qui réalise une RNVP par an, remplace les adresses des déménagés chaque semestre, dédoublonne et enrichit les profils. « Pour optimiser les résultats des déménagés, ETO exploite non seulement Charade/ Estocade, mais également des mégabases de VPCistes », avoue Bertrand Pinot, directeur marketing d'Extrafilm. Auditée au préalable par ETO pour faciliter la réintégration des données, la société fait partie de ces rares entreprises dont les données sont mises à jour après traitement. Une bonne base puisqu'elle est labellisée EV@, ce qui permet au site internet de bénéficier du tarif Tem'post.

Samir Azzemou