Recherche

Eurorelais.com : douce France, cher pays de vos vacances !

Publié par le

Le site de location de vacances parie sur l'offre française pour le développement de ses activités. 1 500 demeures sur un total de 3 000 offres proviennent de l'Hexagone.

  • Imprimer


Tour opérateur néerlandais depuis 1980, Euro Relais se positionne sur un créneau très spécialisé, la location de demeures de caractère. Jusqu'en 1999, année du lancement de son site, l'offre d'Euro Relais s'adressait à une clientèle essentiellement locale, la majorité des biens proposés étant situés sur la région Benelux. Depuis, l'offre d'Eurorelais-.com s'est considérablement étendue. Elle couvre désormais 13 pays d'Europe, 70 % des réservations sont réalisées en ligne par une clientèle en voie d'internationalisation (40 %), et les perspectives de croissance semblent plutôt encourageantes. En 2003, 13,5 millions d'euros de chiffre d'affaires, en progression de 40 % par rapport à 2002, ont été générés via le site. Autre point fort : l'offre de locations sur la France, récemment intégrée au catalogue eurorelais.com, pourrait constituer un formidable moteur de croissance. Plusieurs raisons à cela : avant tout, l'offre de locations de charme y est pléthore et de grande qualité. En outre, la France figure parmi les destinations les plus recherchées par une clientèle étrangère. Enfin, la demande “in situ” y est aussi très importante du fait que la majorité de Français passent leurs vacances en France. Au cours du 1er trimestre 2004, les réservations en France effectuées par des Français ont d'ailleurs progressé de 127 % par rapport à la même période en 2003. Chiffres d'autant plus prometteurs que la communication d'Euro Relais vers cette cible n'est que très récente (janvier 2004), et la saisonnalité encore peu propice aux réservations d'été. Pariant sur un développement très significatif de ses activités en France, Eurorelais.com met les bouchées doubles pour assurer la promotion des ses demeures auprès de nos compatriotes.

La France aux Français !


Aussi, un site entièrement dédié à l'offre hexagonale, francerelais.com, vient d'être lancé début mai. 1 500 maisons de caractère y sont déjà proposées, directement référencées sur le site par les propriétaires. Pour les réserver, deux canaux : Internet et Carte Bleue, et téléphone via un Numéro Vert. Pour accentuer la visibilité de francerelais.com, le tour opérateur mise sur un arsenal promotionnel agressif : un programme d'affiliation aux rémunérations alléchantes, les partenariats avec des acteurs clés tels des sites de locations saisonnières. Enfin, Francerelais.com est déjà référencé dans les listes de Kelkoo, qui vient lui-même d'inaugurer une nouvelle rubrique dédiée à… la location de vacances.

Nathalie Carmeni

Timothée de Roux intègre HomeAway

Timothée de Roux intègre HomeAway

Timothée de Roux intègre HomeAway Timothée de Roux intègre HomeAway

Timothée de Roux est nommé directeur marketing de HomeAway France, spécialisé dans la location de vacances sur Internet.

Sébastien Danet rejoint IPG Mediabrands

Sébastien Danet rejoint IPG Mediabrands

Sébastien Danet rejoint IPG Mediabrands

Plus d'un mois après l'annonce de sa démission de Publicis Media France, Sébastient Danet est nommé chairman d'IPG Mediabrands France.

Ont-ils versé dans la "digital détox" cet été ?

Ont-ils versé dans la "digital détox" cet été ?

Ont-ils versé dans la "digital détox" cet été ?

Débrancher pendant les vacances... Un peu, beaucoup, complètement ? Nous avons posé la question à quelques acteurs de la planète marketing. [...]

Pas de vacances pour le mobile

Pas de vacances pour le mobile

Pas de vacances pour le mobile

Device le plus utilisé en vacances, le mobile est souvent le seul moyen de se connecter à la plage ou à la campagne : 92% l'emmènent dans leurs [...]

Le touriste en 2014 : ce que le Web a changé

Le touriste en 2014 : ce que le Web a changé

Le touriste en 2014 : ce que le Web a changé

L'étude menée par Kantar Media pour dresser le profil type du vacancier 2014 nous renseigne sur les habitudes de consommation des Français. [...]