En ce moment En ce moment

Eurodirect : l'Europe passe par l'Allemagne

Publié par le

Après de nombreux remous et des résultats peu encourageants depuis deux ans, Eurodirect Marketing, le logisticien alsacien du marketing direct, retourne à la profitabilité pour l'année 2000. Ses ambitions : devenir un acteur européen du marketing direct.

  • Imprimer


«Nous privilégierons la qualité du chiffre d'affaires », avait déclaré son P-dg, Alain Gazard lorsqu'il avait pris les rênes de la société alsacienne. Pari réussi ? Presque. La purge a été lourde. Avec notamment l'arrêt des activités du pôle fulfillment, entraînant des pertes plus importantes que prévu ; le personnel n'ayant pas pu être reclassé dans l'entreprise, il a fallu passer par une procédure de licenciement collectif. Le pôle mailing conserve une contribution positive, mais subit une érosion de ses marges. La cause : perte de marchés publics pour Eurodirect Ile-de-France et moindre rémunération postale sur Eurodirect Routage, à Strasbourg. Quant à la partie location d'adresses, elle tient ses objectifs de contribution, 41 millions de francs de chiffre d'affaires. Le département éditique de gestion, quant à lui, dépasse ses objectifs : 19,2 millions de francs de chiffre d'affaires pour 17 millions de francs escomptés. Une situation assainie, selon Alain Gazard, même s'il manque 2,5 millions de francs pour atteindre les objectifs. En effet, les estimations de résultats tiennent compte de deux hypothèses. La part de la rémunération postale est calquée sur celle du premier semestre. Et il faut tenir compte d'un risque éventuel lié à Eurodirect Ile-de-France, qui possède des parts dans la société de routage SET, détenue en commun avec d'autres logisticiens, tels Koba et Diffusion Plus. Cette société a subi des pertes d'exploitation sur le dernier exercice et devrait, selon toute vraisemblance, déposer son bilan. La direction d'Eurodirect Marketing est bien consciente du décalage entre les objectifs déclarés et les résultats. A court terme, pour le pôle mailing, il lui faut trouver du volume pour optimiser ses outils de production et se dévulnérabiliser par rapport à la rémunération postale. A moyen terme, il s'agit d'être prêt pour la libéralisation des monopoles postaux et l'européanisation des campagnes de marketing direct. Les moyens pour y arriver : la croissance externe. Il se trouve, que près de Strasbourg, en Allemagne, la société ODD dispose de capacité complémentaires en matière de fulfillment, tant en termes de centre d'appels, que d'informatique, de stockage et même de catalogue de produits pour la VPC. Eurodirect Marketing s'est donc porté acquéreur de cette société, celle-ci faisant partie du groupe familial de l'actionnaire principal d'Eurodirect Marketing. Cette acquisition, qui se fera par augmentation de capital réservé à Interwarex, l'actionnaire principal du logisticien strasbourgeois, si elle permet à Eurodirect Marketing d'acquérir 95 % des parts d'ODD et doubler sa taille, fait franchir mécaniquement le seuil des 50 % dans Eurodirect Marketing à Interwarex. Eurodirect Marketing, dont la cotation en Bourse à Paris devrait être maintenue, se germanise et devient selon le mot de ses dirigeants « une valeur européenne dotée des moyens de ses ambitions ».

Olivier Brusset

La rédaction vous recommande

Sur le même sujet

La DRTV booster d'efficacité selon My Media
Média
La DRTV booster d'efficacité selon My Media

La DRTV booster d'efficacité selon My Media

Par Amélie Riberolle

Après une décennie de mesure de l'efficacité TV avec sa solution Leads Monitor, My Media publie son premier baromètre DRTV, dont les résultats [...]

Lidl nommé "sponsor de l'année" pour son soutien au hand français
Média
Lidl nommé "sponsor de l'année" pour son soutien au hand français

Lidl nommé "sponsor de l'année" pour son soutien au hand français

Par Clément Fages

La 14e édition des Trophées Sporsora récompense les meilleures initiatives de marques en matière de sponsoring sportif. Partenaire de la Fédération [...]

Pour promouvoir Fines Bulles, Perrier ressuscite sa Lionne
Média
Pour promouvoir Fines Bulles, Perrier ressuscite sa Lionne

Pour promouvoir Fines Bulles, Perrier ressuscite sa Lionne

Par Clément Fages

Soucieux de mettre sa gamme Fines Bulles en avant, Perrier lance ce 19 février une campagne TV et digitale basée sur le remake du film "La Lionne", [...]

PR Lab 2018 : quel antidote face aux fake news ?
Média
PR Lab 2018 : quel antidote face aux fake news ?

PR Lab 2018 : quel antidote face aux fake news ?

Par Stéphane Guillard

Syntec Conseil en Relations Publics et ses partenaires convient les professionnels de la communication le 10 avril 2018 à la 4e [...]