Recherche

Eric Dhaussy Autodidacte diplômé

Publié par le

Passé de la vente d'accessoires moto à la présidence d'une filiale de Bertelsmann, Eric Dhaussy a deux passions : l'adresse, un monde vivant pour lui…, et les rapports humains. Ceux-ci ont influencé sa vie professionnelle, ponctuée par des rencontres marquantes.

  • Imprimer


Pas facile de trouver l'adresse de sa nouvelle société, IOS Marketing Direct. On a beau faire attention, on se perd vite en banlieue parisienne. Mais on arrive quand même à bon port. Et on se retrouve face à lui, un Chtimi de 43 ans, à la poignée de main franche. Ce Lillois a vite su trouver ses marques franciliennes. Il a même déniché la gargote idéale, une micro brasserie nommée les 3 Brasseurs, copie conforme de celle que l'on trouve en face de la gare de Lille. L'homme est un sportif, issu d'une famille de cyclistes, même s'il a préféré le basket et la moto. Avec pour résultat l'amour de l'esprit d'équipe… et une scoliose douloureuse qui l'empêche désormais de pratiquer plus à fond ses sports favoris. Rebelle, il arrête ses études à l'âge de seize ans pour travailler dans une société de vente d'accessoires moto. « C'est là que j'ai fait, sans le savoir, du marketing direct, se souvient-t-il. La vente des produits aux concessionnaires moto se faisait sans force de vente, par télex, fax, téléphone ou catalogue. » A 18 ans, il devance l'appel et effectue son service militaire. Premier coup de chance, sa promotion est celle des sursitaires. Benjamin de son groupe, il rencontre des universitaires. Ceux-ci lui font comprendre qu'il est capable de mener des études supérieures. De retour à la vie active, il fait l'objet d'un licenciement économique, ce qui lui permet de reprendre ses études à 21 ans. Dans le cadre d'un stage d'entreprise, il rencontre en 1989, Alain Catillon, ancien directeur marketing de La Redoute, qui vient de créer l'agence Caviar Bleu. Celui-ci cherche un “informaticien pas informaticien”, comprendre quelqu'un qui connaît l'informatique sans pour autant être incompréhensible, afin de mettre sur pied une base de données marketing pour Nestlé. Il tombe dans la marmite du marketing relationnel et ne la quittera plus. La crise des années 90 touche les agences, Caviar Bleu subit deux fusions, Alain Catillon part. Eric Dhaussy rencontre Chantal Sellier. Ensemble, ils prennent en charge le département bases de données de l'agence. En 1993, c'est la rencontre avec Yves Poll, le président de Wegener Direct Marketing France. « Un grand patron ! » Celui-ci lui offre l'opportunité de créer, avec Chantal Sellier, Sopres France, qui deviendra Altria. « C'est là que j'ai gagné mes galons dans l'adresse, dit-il. J'ai mis deux ans à convaincre Bayard Presse. Puis Les 3 Suisses ont suivi. Nous sommes passés de 0 à 4 ME de CA en neuf ans. » De chef de projet, il devient directeur général adjoint, puis Dg, après le départ de Chantal Sellier. Fin 2003, il prend la tête de IOS Marketing Direct, filiale de Bertelsmann, spécialisée dans le traitement de l'adresse. Une nouvelle aventure qui lui a permis une autre rencontre, celle d'Hervé Milcent, P-dg d'arvato services. Celui-ci l'étonne lorsqu'il le décrit comme un “Entrepreneur Métier.” Une formule qui sonne juste. Coureur de fond qui aime le sprint, Eric Dhaussy apprécie faire les choses dans la durée mais, ce qu'il préfère, ce sont les rencontres humaines, le management d'équipe. Et s'il ne peut plus pratiquer le sport intensément, il nourrit quand même le projet de l'ascension du Mont Blanc. C'est dans les voyages qu'il se ressource. Il parle avec émotion de ce vétérinaire kenyan qu'il a rencontré lors d'un safari et avec qui il correspond sur le Net. Pour les vacances de Noël, il s'est rendu à Cuba. Il voulait y aller avant un changement politique profond, qui ne peut qu'arriver bientôt. Cet homme, qui s'est marié en l'an 2000 avec la compagne avec qui il vivait depuis 1978, reste profondément un homme du Nord de la France. Attentif aux autres et chaleureux.

Parcours


Eric Dhaussy, 43 ans, est marié. Il a deux enfants : Louis, 15 ans, et Zoé, 6 ans. Il abandonne ses études à 16 ans et travaille dans une entreprise de vente d'accessoires de moto où il débute comme magasinier pour finir adjoint de direction. Il effectue son service militaire, reprend ses études et passe ses deux baccalauréats en 18 mois. Il termine avec une maîtrise de gestion et de marketing à Lille à 27 ans. A 29 ans, il entre comme stagiaire dans l'agence d'Alain Catillon, Caviar Bleu, et devient technico-commercial. En 1993, il participe à la création de Sopres France. De chef de projet, il devient directeur général adjoint, puis Dg lorsque Sopres France devient Altria. Fin 2003, il quitte Altria et devient P-dg d'IOS, filiale du groupe Bertelsmann, spécialisée dans l'hébergement de bases de données marketing et le traitement des adresses.

Olivier Brusset

Éric Trousset est élu président de l'Irep

Éric Trousset est élu président de l'Irep

Éric Trousset est élu président de l'Irep

L'Institut de recherches et d'études publicitaires a renouvelé une partie de son conseil d'administration mardi 14 juin 2016.

Éric Giordano, directeur Europe de HiMedia

Éric Giordano, directeur Europe de HiMedia

Éric Giordano, directeur Europe de HiMedia

Dans le cadre du projet de scission en cours de HiMedia Group, groupe de services digitaux, l'entité de publicité en ligne HiMedia nomme Éric [...]

Eric a deux numéros ...

Eric a deux numéros ...

Eric a deux numéros ...

L'offre B.Duo de Bouygues c'est deux numéros pour une seule et même carte SIM. Testée en 2012, cette fonctionnalité est aujourd'hui généralisée [...]