Recherche

Enos ajoute un call center à son dispositif

Publié par le

Le groupe Enos, dédié aux technologies du marketing direct, se structure sous la houlette de Bernard Lepidi. Dernière annonce en date : le lancement d'un centre d'appels.

  • Imprimer


Enos comme Electronic New Organisation System. C'est le nom du groupe présidé et détenu à 68 % par Bernard Lepidi, qui se constitue progressivement autour des métiers dédiés aux technologies du marketing direct. Outre un déménagement en septembre prochain à Suresnes, afin de rassembler ses troupes sous le même toit, Bernard Lepidi annonce d'ores et déjà le lancement d'un call center à 50/50 avec une agence de marketing opérationnel. « Ce centre d'appels de 45 positions (équipement Vocalcom) et qui sera dénommé Datacall Solutions, sera installé à Clichy », indique Bernard Lepidi. Avec un chiffre d'affaires prévisionnel de 12 MF pour sa première année, il vient compléter les prestations déjà proposées par les cinq filiales du groupe. Tout d'abord OBIMD International (55 % Enos, 45 % Gérard Clerquin), qui a axé son développement autour de la base de données en ligne grâce à son ouverture internationale. Au cours des six derniers mois, 14 bases de données ont été conquises par OBIMD, notamment Marks & Spencer, Canon France, Alcatel, Kenz... Sophie Drapeau et Lydie Gérard ont développé une offre autour des fichiers, quant au logiciel de traitement des adresses des mailings multinationaux, Code One Plus International, il prend son essor. Deuxième entité : Format Communication (80 % Enos, 11 % Michel Yaich...). Spécialisée dans le fax-mailing et le e-mailing, elle vient de se doter d'une filiale dédiée à Internet : Format Web, dirigée par Bruno Schouler. Troisième société du groupe : Editex (65 % Enos, 35 % Etienne Odier), qui a constitué des "mégabases" à partir des données contenues dans l'annuaire électronique : la mégabase des particuliers (22 millions d'enregistrements), la mégabase des professionnels (3,5 millions), la mégabase des fax (1 million) et enfin la mégabase des pages inversées (25 millions). Ces mégabases sont accessibles sur Internet et sur abonnement. Quatrième société : Stratégie Directe (65 % Enos, 35 % François Lutz), qui veut se spécialiser dans l'analyse et le diagnostic, le conseil et la réalisation en marketing direct. Son objectif : réaliser un chiffre d'affaires de 4 MF en 2000. Enfin, la cinquième, Jem Solutions (65 % Enos, 30 % Marie-Jeanne Krieff), est en quelque sorte un laboratoire de fulfillment de 4 MF de CA, avec une petite partie routage et une partie laser. Au total, le groupe Enos comprend une cinquantaine de personnes et devrait réaliser en l'an 2000 un chiffre d'affaires de 60 MF (il était de 30 MF en 1999). « Selon le bilan consolidé de 1999, le groupe a gagné 1 MF net. Nous espérons dégager 3 MF cette année », précise Bernard Lepidi. Le groupe ne compte pas en rester là et vise une introduction en bourse, probablement au Nouveau Marché, pour le deuxième semestre 2001.

Sophie Mensior

Comment postuler aux offres d’emploi digital en 2017?

Article écrit par Digitalent

Digitalent

Comment postuler aux offres d’emploi digital en 2017?

Comment postuler aux offres d’emploi digital en 2017?

Comment postuler aux offres d'emploi du web ? Quel est le parcours le plus simple pour un candidat en quête d'opportunités de qualité dans le [...]

Adieu personas, bonjour IA !

Adieu personas, bonjour IA !

Adieu personas, bonjour IA !

Les personas, ces clients-types créés par les services marketing, vivent leurs dernières heures. Selon Venkat Nagaswamy, CEO de l'éditeur de [...]

5 clés pour bien collaborer avec son CIO

5 clés pour bien collaborer avec son CIO

5 clés pour bien collaborer avec son CIO

À l'heure où les données règnent en maître au sein des directions marketing, les CMO font de plus en plus appel aux CIO pour "faire parler" [...]