Engagement ou «green washing» il ne faut pas confondre

Publié par le

STEFANIE MOGE-MASSON, DIRECTRICE DE LA REDACTION

STEFANIE MOGE-MASSON, DIRECTRICE DE LA REDACTION

Le développement durable... Le sujet est sérieux, fondamental même, mais traité avec beaucoup de légèreté par certains chevaliers servants de la cause verte qui, sous couvert de défense de la nature, versent trop souvent dans le «green washing». Dernièrement, Michel-Edouard Leclerc a frappé fort, dans ce registre, en lançant son opération «zéro prospectus en 2020».

Ne plus imprimer de prospectus pour éviter la surconsommation de papier... A première vue, le projet pourrait sembler noble et l'intention louable. Sauf que l'enseigne de grande distribution, qui figure toujours parmi les plus gros annonceurs en matière de publicité non adressée, n'entend pas se séparer de ce vecteur stratégique de business, loin s'en faut. Michel-Edouard Leclerc le dit, d'ailleurs lui-même dans son spot: « Les prospectus sont une source d'information utile sur les produits et les prix » Ce que propose le très médiatique distributeur à ses clients, c'est donc de se rendre sur le site Zeroprospectus.com afin d'y consulter ses offres promotionnelles. Et là, deux possibilités. Soit notre «ménagère de moins de cinquante ans» s'enferme à double tour dans sa cuisine et apprend par coeur la liste des 80 promos du moment, soit elle l'imprime... Aïe, pour l'environnement, c'est raté. Au passage, les mauvaises langues ironiseront sur le déplacement des coûts: les frais d'impression sont à la charge de Madame Michut, et plus de Monsieur Leclerc...

En lançant cette campagne anti-papier à grand renfort de pub papier, Leclerc s'offre, certes, une nouvelle fenêtre médiatique. Mais il risque, au passage, de discréditer une filière qui, elle, oeuvre très concrètement pour le respect de la planète. Accusée - à tort - d'être polluante, l'industrie papetière est la première industrie de recyclage en France. Les coupes d'éclaircie qu'elle pratique sont non seulement indolores pour la forêt, mais même nécessaires à son renouvellement. La moitié de l'énergie qu'elle consomme provient de la biomasse, qui ne contribue nullement au réchauffement climatique. Peut-on en dire autant de la grande distribution?

STEFANIE MOGE-MASSON

Autres articles

Gravity s'étoffe de 5 nouveaux membres
Média
Gravity s'étoffe de 5 nouveaux membres Gravity s'étoffe de 5 nouveaux membres

Gravity s'étoffe de 5 nouveaux membres

Par Eloïse COHEN

L'alliance Gravity intègre 5 nouveaux membres : NRJ Group, Mondadori, BeIN Sports, 3W Régie et Marketshot. Et annonce la généralisation de son [...]

5 start-up qui injectent de la technologie dans le marketing
Cross canal
5 start-up qui injectent de la technologie dans le marketing

5 start-up qui injectent de la technologie dans le marketing

Par Mégane Gensous

Dans le cadre de sa compétition en Marketing Innovation, le Cristal Festival a invité des jeunes pousses, des studios de production et des agences [...]

Google, Facebook... un autre monde est-il possible ?
Social media
Google, Facebook... un autre monde est-il possible ?

Google, Facebook... un autre monde est-il possible ?

Par Clément Fages

Julien-Henri Maurice, directeur marketing et digital de Bazarchic, profite du Marketing Day pour commenter l'actualité des réseaux sociaux et [...]

Tradelab et 1000Mercis rejoignent l'Advertising ID Consortium
Média
Tradelab et 1000Mercis rejoignent l'Advertising ID Consortium

Tradelab et 1000Mercis rejoignent l'Advertising ID Consortium

Par La rédaction

Créé en mai 2017, l'Advertising ID Consortium, organisme ouvert et indépendant, annonce l'intégration de deux nouveaux partenaires, Tradelab [...]

L'enjeu de la créativité en communication selon Laurent Habib
Média
L'enjeu de la créativité en communication selon Laurent Habib

L'enjeu de la créativité en communication selon Laurent Habib

Par Clément Fages

Laurent Habib, président fondateur de l'agence Babel et président de l'Association des Agences-Conseil en Communication, explique le rôle de [...]

L'innovation au sein du groupe Alain Afflelou
Cross canal
L'innovation au sein du groupe Alain Afflelou

L'innovation au sein du groupe Alain Afflelou

Par Clément Fages

Alain Afflelou, fondateur & président du conseil de surveillance du groupe du même nom, partage sa vision de l'innovation en matière de communication [...]