Recherche

Electroménager : sus à Internet !

Publié par le

Darty et Le Gitem lancent à quelques semaines d'intervalle leurs sites marchands au moment même où Marcopoly fête sa première année d'existence sur le Web.

  • Imprimer


Encore une fois, il aura suffi d'une expérience réussie d'une société un peu plus téméraire que les autres, en l'occurrence Marcopoly, pour que les spécialistes de la télé-hifi-vidéo et électroménager se persuadent de l'intérêt de développer une boutique marchande sur Internet. Le Gitem et Darty ont pris en même temps le train du commerce électronique, mais sur deux voies différentes. Pour l'un, c'est un projet abouti, pour l'autre, ce n'est encore qu'une ébauche. Conçu en cinq semaines par l'agence Churchill, avec un budget de 300 000 F, le site du Gitem (www.gitem.fr) est un site avant tout chaleureux, sur lequel la dimension de conseil prend toute sa valeur. La centaine de produits proposés à la vente ne constitue pas la seule richesse du site. Le Gitem a en effet multiplié les rubriques d'informations, afin de coller au plus près à son positionnement de chaîne de magasins de proximité. Les consommateurs ont, par exemple, accès à une fiche d'identité complète sur chacune des marques présentes sur le site, et bénéficient de conseils d'achat en fonction de leur mode de vie. Grâce à des liens hypertextes, l'internaute a, à tout moment, la possibilité de se rendre sur le site de chaque fabricant afin de mieux connaître ses spécificités. De son côté, Darty se contente pour le moment de ne présenter, dans la nouvelle version de son site (www.darty.fr), qu'une solution de commerce électronique intermédiaire, le paiement en ligne n'étant pour le moment pas possible. Les commandes sont traitées par un centre d'accueil téléphonique, qui guide les clients vers le magasin le plus proche de leur domicile. Actuellement, seule la gamme de gros électroménager est disponible sur le site, soit 900 références, les produits télé-hifi-vidéo et multimédias ne devant faire leur apparition qu'à la fin du mois. A terme, 4 000 produits seront présentés sur le site. Outre le fait que l'on ne puisse pas mener à terme sa commande en ligne, le gros défaut du site réside dans l'absence de prix fixes. Darty se contente en effet d'afficher une fourchette de prix pour chaque article. Comment dans ces conditions, malgré les conseils des sympathiques vendeurs présents à l'écran, faire une comparaison qualité/prix sérieuse ? De la part d'une enseigne qui prône à ce point la qualité de ses services, cela fait en tout cas désordre...

TANGUY LECLERC

Calendrier de l'Avent du marketer: noventhique (J-16)

Calendrier de l'Avent du marketer: noventhique (J-16)

Calendrier de l'Avent du marketer: noventhique (J-16) Calendrier de l'Avent du marketer: noventhique (J-16)

Tous les jours jusqu'à Noël, emarketing.fr vous fait découvrir ou redécouvrir un mot ou une expression du marketing, représentatifs d'une tendance [...]

Les chatbots : avenir du service client ?

Les chatbots : avenir du service client ?

Les chatbots : avenir du service client ?

71% des consommateurs américains souhaitent être capables de résoudre par leurs propres moyens, les problèmes relatifs à une commande, plutôt [...]

Calendrier de l'Avent du marketer: s-marketing (J-17)

Calendrier de l'Avent du marketer: s-marketing (J-17)

Calendrier de l'Avent du marketer: s-marketing (J-17)

Tous les jours jusqu'à Noël, emarketing.fr vous fait découvrir ou redécouvrir un mot ou une expression du marketing, représentatifs d'une tendance [...]

Les nouveaux métiers du marketing en 2016

Les nouveaux métiers du marketing en 2016

Les nouveaux métiers du marketing en 2016

Quels ont été les métiers, compétences et technologies les plus demandés en 2016 ? Découvrez en infographie l'état des lieux de toutes les évolutions [...]

Pourquoi faut-il démocratiser la data ?

Pourquoi faut-il démocratiser la data ?

Pourquoi faut-il démocratiser la data ?

Partager la compréhension et le traitement de la donnée à l'ensemble des métiers de l'entreprise. La démarche, data-driven, a beaucoup à apporter [...]