Recherche

Ebizcuss connecte ses gestionnaires de comptes

Publié par le


Ebizcuss vend en direct des solutions de micro-informatique. Son activité a débuté en 1992 par la vente sur catalogue - support qui existe toujours pour les très petites entreprises. Les PME et les grandes comptes achètent, quant à eux, via le centre d'appels du distributeur et sur son site internet. Des filiales ont été développées pour assurer les services et les déploiements des solutions. « Notre site internet est un portail qui permet d'acheter, de comparer, d'obtenir des informations pratiques », explique François Prudent, P-dg de Ebizcuss. La plupart des clients qui ont déjà un encours chez ce fournisseur passent commande en ligne et sont ensuite facturés par la voie traditionnelle. Avec ce mode de vente, il semblait tout naturel de coupler centre d'appels et site internet. Une démarche que poursuit aujourd'hui l'entreprise. « Nous travaillons avec Nortel et nous étudions pour l'instant les solutions de call back, précise François Prudent. Notre projet est de mettre en place un bouton de rappel sur le site pour que le téléconseiller puisse contacter immédiatement le client. Les grandes entreprises, qui ont déjà leurs boutiques personnalisées, pourront être appelées par leur gestionnaire de comptes. » Avec ces nouveaux outils, François Prudent cherche avant tout à développer l'interactivité et à faciliter le circuit de vente. « Le client pourra rester plus longtemps sur le Web, explique-t-il. Dans un second temps, nous pensons utiliser la voix sur IP, qui offrira un dialogue immédiat entre le client et l'opérateur, mais aussi le co-browsing qui donnera la possibilité de délivrer des informations sur les produits ou des propositions personnalisées de la part du commercial. Le frein, c'est encore le faible équipement de nos clients. » Pour le gestionnaire de comptes, la mise en place de ce bouton de rappel ne change pas grand chose. Il devrait même faciliter son travail puisque, dans ce cas, plus besoin de composer un numéro de téléphone, les rappels sont automatiques. Pour des raisons budgétaires, Ebizcuss a déjà opté pour une prestation en mode locatif (ASP). « L'investissement matériel est de l'ordre de 500 000 à 600 000 francs, alors qu'en mode ASP, les forfaits mensuels sont abordables, entre 5 et 6 000 francs », précise François Prudent.

Catherine Petit

Mesurer sa vitesse d'affichage : optez pour les tests comparatifs

Article écrit par Dareboost

Dareboost

Mesurer sa vitesse d'affichage : optez pour les tests comparatifs

Mesurer sa vitesse d'affichage : optez pour les tests comparatifs Mesurer sa vitesse d'affichage : optez pour les tests comparatifs

L’analyse des résultats des tests de vitesse de ses pages web peut s’avérer ardue, surtout lorsque l’on est pas expert technique. Pourquoi alors [...]

Le quotidien d’un Social Seller

Article écrit par DEVELINK

DEVELINK

Le quotidien d’un Social Seller

Le quotidien d’un Social Seller

Le Social Selling, cette posture qui consiste à considérer les réseaux sociaux comme un levier permettant de générer du business, a déjà révolutionné [...]

Les 10 idées marketing (22-26 mai 2017)

Les 10 idées marketing (22-26 mai 2017)

Les 10 idées marketing (22-26 mai 2017)

...sont au nombre de 7 cette semaine. Au programme des initiatives marketing percutantes repérées ces derniers jours : Perrier organise des [...]

Ces marques qui innovent loin des nouvelles technologies

Ces marques qui innovent loin des nouvelles technologies

Ces marques qui innovent loin des nouvelles technologies

Il n'y a pas que les nouvelles technologies, dans la vie. Ce mois-ci, Tilt ideas a repéré cinq initiatives dans lesquelles la techno n'a (presque) [...]

Les 10 employeurs français les plus attractifs

Les 10 employeurs français les plus attractifs

Les 10 employeurs français les plus attractifs

Alors que l'employee advocacy devient un enjeu majeur pour les entreprises, LinkedIn publie un top des groupes qui suscitent le plus d'intérêt [...]

4 lettres qui inquiètent les entreprises : GDPR ou RGPD

Article écrit par HAAS Avocats

HAAS Avocats

4 lettres qui inquiètent les entreprises : GDPR ou RGPD

4 lettres qui inquiètent les entreprises : GDPR ou RGPD

A un an de l’entrée en vigueur du texte, l’impréparation règne. Ces quatre lettres («GDPR», ou «RGPD» pour la version française), qui ne suscitaient [...]