Recherche

Ebizcuss connecte ses gestionnaires de comptes

Publié par le


Ebizcuss vend en direct des solutions de micro-informatique. Son activité a débuté en 1992 par la vente sur catalogue - support qui existe toujours pour les très petites entreprises. Les PME et les grandes comptes achètent, quant à eux, via le centre d'appels du distributeur et sur son site internet. Des filiales ont été développées pour assurer les services et les déploiements des solutions. « Notre site internet est un portail qui permet d'acheter, de comparer, d'obtenir des informations pratiques », explique François Prudent, P-dg de Ebizcuss. La plupart des clients qui ont déjà un encours chez ce fournisseur passent commande en ligne et sont ensuite facturés par la voie traditionnelle. Avec ce mode de vente, il semblait tout naturel de coupler centre d'appels et site internet. Une démarche que poursuit aujourd'hui l'entreprise. « Nous travaillons avec Nortel et nous étudions pour l'instant les solutions de call back, précise François Prudent. Notre projet est de mettre en place un bouton de rappel sur le site pour que le téléconseiller puisse contacter immédiatement le client. Les grandes entreprises, qui ont déjà leurs boutiques personnalisées, pourront être appelées par leur gestionnaire de comptes. » Avec ces nouveaux outils, François Prudent cherche avant tout à développer l'interactivité et à faciliter le circuit de vente. « Le client pourra rester plus longtemps sur le Web, explique-t-il. Dans un second temps, nous pensons utiliser la voix sur IP, qui offrira un dialogue immédiat entre le client et l'opérateur, mais aussi le co-browsing qui donnera la possibilité de délivrer des informations sur les produits ou des propositions personnalisées de la part du commercial. Le frein, c'est encore le faible équipement de nos clients. » Pour le gestionnaire de comptes, la mise en place de ce bouton de rappel ne change pas grand chose. Il devrait même faciliter son travail puisque, dans ce cas, plus besoin de composer un numéro de téléphone, les rappels sont automatiques. Pour des raisons budgétaires, Ebizcuss a déjà opté pour une prestation en mode locatif (ASP). « L'investissement matériel est de l'ordre de 500 000 à 600 000 francs, alors qu'en mode ASP, les forfaits mensuels sont abordables, entre 5 et 6 000 francs », précise François Prudent.

Catherine Petit

Osez le display réinventé

Osez le display réinventé

Osez le display réinventé Osez le display réinventé
arrow - stock.adobe.com

Le display non social, pourtant format roi de la publicité digitale, est mis à rude épreuve. Pour favoriser son acceptation par plus de mobinautes, [...]

Synthesio étoffe sa suite de social analytics

Synthesio étoffe sa suite de social analytics

Synthesio étoffe sa suite de social analytics
L'équipe de Social Karma avec au centre son CEO Thierry Soubestre.

Synthesio, spécialiste des solutions d'écoute pour les entreprises, poursuit sa conquête du marché des social analytics au travers de l'acquisition [...]

Let's have a Shoptalk in Copenhague !

Let's have a Shoptalk in Copenhague !

Let's have a Shoptalk in Copenhague !

Du 9 au 11 octobre aura lieu, à Copenhague, la première édition de ShopTalk, qui réunit l'ensemble des acteurs du retail, des e-commerçants [...]

Guide Pratique : Comment gérer efficacement une crise social media

Article écrit par Brandwatch

Brandwatch

Guide Pratique : Comment gérer efficacement une crise social media

Guide Pratique : Comment gérer efficacement une crise social media

Bien gérer une crise social media coûte relativement peu. Mais ne pas être préparé peut être une erreur très chère. Découvrez les fondamentaux [...]

Mailjet présente Slite

Article écrit par Mailjet

Mailjet

Mailjet présente Slite

Mailjet présente Slite

Tout au long de l'été, Mailjet vous présente des startups venant de l'écosystème eFounders. Aujourd'hui, nous donnons la parole à Slite.

Marketers, et si vous intégriez des start-up?

Marketers, et si vous intégriez des start-up?

Marketers, et si vous intégriez des start-up?

Si les groupes montrent un intérêt croissant pour l'expertise des start-up, le chemin reste long pour aboutir à une coopération fluide entre [...]