Recherche
En ce moment En ce moment

E.piphany veut sa part de la galette

Publié par le

Après avoir gagné de beaux galons en Grande-Bretagne, l'éditeur américain, qui affiche une croissance surprenante outre-Atlantique, s'installe en France. Et rafle deux jolis contrats.

  • Imprimer


Sur un marché du CRM où les sociétés rivalisent d'une certaine arrogance commerciale, il faut reconnaître à l'éditeur E.piphany l'une des plus belles croissances sur son territoire, les Etats-Unis. Créée en 1996, mais véritablement lancée depuis 1998 par Roger Siboni, ex-patron monde de KPMG, la société est passée en deux ans de 3,5 M$ à 127 M$ de chiffre d'affaires. Il faut croire que son concept est porteur. Un CRM global de manière native, agencé autour de quatre axes : le marketing analytique, le temps réel (pushing commercial), les centres d'appels et les forces de vente. En tout cas, il séduit les analystes qui voient en E.piphany un vrai rival de Siebel, archi leader mondial et européen sur le marché des outils de gestion de la relation client. E.piphany se prévaut de développer une offre originale par sa complétude. « Notre seul concurrent est effectivement Siebel. Les autres éditeurs ne proposent pas d'offre globale », lance, sans vergogne, Thierry Marzin, directeur général d'E.piphany France. Après avoir lancé en 2000 des activités en Grande-Bretagne et en Allemagne, l'éditeur s'installe aujourd'hui en France. Où il fait d'emblée assez fort, ralliant le groupe Pinault-Printemps-Redoute pour un contrat d'environ 12 millions de francs (prestation en intégration de HP comprise). E.piphany a ainsi vendu à PPR son outil d'automatisation marketing, qui va permettre au groupe de travailler sur ses bases de données interfiliales (5 millions de clients) à des fins de cross selling et d'up selling, notamment dans le cadre de son programme Bizance. Autre client séduit par l'offre de l'éditeur, Orange, qui installe sur 5 000 postes de contact client l'outil E.piphany Temps Réel. L'opérateur pourra ainsi aider ses chargés de clientèle à proposer l'offre promotionnelle la mieux adaptée au profil du client appelant. « Orange dispose en permanence d'une cinquantaine d'offres commerciales. Il était jusqu'alors très difficile aux agents d'optimiser leur discours commercial », précise Thierry Marzin. En Grande-Bretagne, l'année dernière, E.piphany a signé des contrats avec de grandes sociétés, parmi lesquelles Barclays (25 MF) et Hutchinson (40 MF).

Muriel Jaouën

Comment trouver des influenceurs sur les médias sociaux ?

Article écrit par Brandwatch

Brandwatch

Comment trouver des influenceurs sur les médias sociaux ?

Comment trouver des influenceurs sur les médias sociaux ?

Comment trouver son influenceur avec l’arrivée des médias sociaux ? Le marketing d’influence s’impose comme une méthode infaillible pour les [...]

Quel est l'intérêt de sponsoriser un club de foot ?

Quel est l'intérêt de sponsoriser un club de foot ?

Quel est l'intérêt de sponsoriser un club de foot ?

Qu'on cherche à gagner en visibilité, à appuyer un lancement ou à toucher efficacement les fans d'un club, le football répond aux problématiques [...]

RGPD et email marketing : ce qui va changer en 2018

Article écrit par Mailjet

Mailjet

RGPD et email marketing : ce qui va changer en 2018

RGPD et email marketing : ce qui va changer en 2018

Le 25 mai 2018, le monde de l’email marketing va changer ! Le règlement général sur la protection des données (RGPD) entrera en vigueur. Nouvelles [...]

Kimple, lauréat de la Nuit du Commerce Connecté 2017.

Article écrit par Kimple

Kimple

Kimple, lauréat de la Nuit du Commerce Connecté 2017.

Kimple, lauréat de la Nuit du Commerce Connecté 2017.

Avec sa solution de création de jeux concours, Kimple remporte la médaille d'argent pour la meilleure solution innovante BtoC.

Yard rejoint Sid Lee Paris

Yard rejoint Sid Lee Paris

Yard rejoint Sid Lee Paris

Sid Lee Paris annonce l'acquisition de Yard, structure aux multiples casquettes: media, agence et créateur d'événements.