Recherche

E-commerce : le fossé se comble entre l'Europe et les Etats-Unis

Publié par le

Andersen Consulting dresse un état des lieux plutôt optimiste de l'engagement des entreprises européennes sur la voie du e-commerce.

  • Imprimer


En 1999, la vente en ligne devrait représenter un chiffre d'affaires global de 111 milliards de dollars, soit une hausse de 120 % par rapport à 1998. Sur ce chiffre, 20 %, soit 18,9 milliards de dollars, devraient être générés en Europe, ce qui constitue un triplement par rapport à 1998. Cette croissance s'accompagne d'une prise de conscience chez les dirigeants d'entreprises européens de l'avantage concurrentiel que représente le commerce électronique dans le développement économique. Alors qu'en 1998 en effet, la plupart d'entre eux faisaient état d'une utilisation du commerce électronique exclusivement limitée aux fonctions commerciales, plus d'un tiers avouent aujourd'hui y avoir recours pour l'approvisonnement, la gestion de la chaîne logistique et la finance. D'ici à cinq ans, ils devraient être 90 % à l'utiliser pour la vente et le marketing et 83 % pour l'approvisionnement. L'étude "eEurope take off" révèle aussi que, d'ici à 2003, les recettes générées par le commerce électronique devraient représenter 55 % du total des recettes américaines. Cette tendance favorable se confirme aussi au niveau du nombre des internautes en Europe puisqu'ils devraient être 170 millions à la fin de l'année, un chiffre comparable en valeur absolue aux projections faites pour les Etats-Unis.

TANGUY LECLERC

Isobar et eCommera lancent "Brand Commerce"

Isobar et eCommera lancent "Brand Commerce"

Isobar et eCommera lancent "Brand Commerce"

L'agence Isobar s'attaque à la vente en ligne à travers sa nouvelle plateforme "Brand Commerce", qui propose un service complet, rassemblant [...]