Recherche
Se connecter

E-adresses et "vraix-faux" NPAI

Publié par le

Les fichiers mails comportent davantage d'adresses invalides que les sources postales. En apparence du moins.

  • Imprimer


Les fichiers d'adresses électroniques présentent des spécificités en termes de NPAI, avec des taux très élevés, y compris pour les fichiers-sources les plus fiables. Exemple : une liste B to B, constituée et entretenue dans les meilleures conditions, présentera facilement un taux de NPAI de 15 %. Mais le niveau des "vrais" NPAI (adresse non attribuée, résiliée ou incorrectement formulée) ne sera que de 1,5 %. Pourquoi ? Tout simplement parce que les 13,5 % restant ne se révèlent comme de "faux" NPAI qu'après deux, trois ou quatre envois. Lors du premier routage, les aléas de la cyber technologie auront en fait empêché le message d'aboutir : saturation des lignes, problèmes de serveurs, plantages divers. C'est pourquoi les entreprises en quête d'e-adresses ont tout intérêt à demander, dans le cadre des plans-fichiers, que ne leur soient facturées que les adresses abouties.

Muriel Jaouën

La rédaction vous recommande

Par Marketo

Difficile pour les entreprises de se passer aujourdhui dune visibilite sur le web Acquisition de trafic transformation generation de leads les [...]

Sur le même sujet

Média

Par Stéphanie Marius

68% des retailers ont investi dans leur application mobile au cours des 12 derniers mois, selon une étude menée par la plateforme RetailMeNot. [...]