Recherche

E-MARKETING : DEMAIN SERA MOBILE

Publié par le

- L'Union des annonceurs (UDA) et le cabinet d'études OpinionWay ont publié les résultats de la troisième édition de leur baromètre sur l'e-marketing. Trois grands enseignements se dégagent.

Le premier porte sur l'utilisation des outils digitaux par les marketeurs. Ainsi, sur les 271 annonceurs interrogés, 40 % estiment avoir un très bon ou un bon niveau d'expertise de ces outils digitaux, et 30 % une connaissance moyenne. Mais ces chiffres sont à relativiser. De nombreux freins à la mise en place d'actions on line/mobile subsistent : le manque d'expertise sur le sujet (45 %) et le manque de connaissance ou d'information (41 %). L'accompagnement et les conseils sont donc des pistes à privilégier.

Deuxième résultat : 90 % des annonceurs plébiscitent la complémentarité des canaux (+ 3 % vs 2009). Ainsi, 77 % des sondés mènent des actions off line (contre 88 % on line), l'e-mailing restant le levier privilégié pour 88 % des marketeurs. Néanmoins, celui-ci tend à régresser au profit des e-newsletters qui devraient représenter 79 % des investissements futurs. Quant au marketing mobile, déjà exploité par 16 % des annonceurs auprès de la cible «jeunes», il devrait voir son utilisation tripler en 2010.

@ Source : Baromètre UDA/OpinionWay 2010 de l'e-marketing

Enfin, le marketing collaboratif attire les annonceurs. Ainsi, près de la moitié d'entre eux sont déjà présents sur les réseaux sociaux, lesquels sont ou seront utilisés pour assurer une relation de proximité avec le consommateur (76 %). A l'avenir, les professionnels porteront leurs efforts sur l'animation de communauté (58 %), le marketing viral (57 %) et les sites communautaires (50 %). Ceux qui n'exploitent pas le marketing participatif évoquent le manque de community managers (58 %) et d'expertise (40 %) comme principaux freins au développement de leurs actions.

METHODOLOGIE

Etude réalisée par l'UDA et OpinionWay du 22 février au 14 mars 2010 sur un échantillon de 271 annonceurs (directeurs généraux, responsables marketing, chefs de projets chefs de produits, etc.), issus d'un fichier d'utilisateurs du marketing direct. Ils ont répondu à un questionnaire auto-administré en ligne sur leur niveau de connaissance et leur usage de l'e-marketing. 60 % d'entre eux appartiennent à une entreprise de moins de 500 salariés.

Calendrier de l'Avent du marketer: martech (J-21)

Calendrier de l'Avent du marketer: martech (J-21)

Calendrier de l'Avent du marketer: martech (J-21) Calendrier de l'Avent du marketer: martech (J-21)

Tous les jours jusqu'à Noël, emarketing.fr vous fait découvrir ou redécouvrir un mot ou une expression du marketing, représentatifs d'une tendance [...]

Mobile : où en sont les annonceurs ?

Mobile : où en sont les annonceurs ?

Mobile : où en sont les annonceurs ?

Comment les annonceurs perçoivent-ils le mobile, qui absorbe une part de plus en plus croissante des investissements publicitaires ? Réponse [...]

Robotique : Hease, le robot d'accueil du retail

Robotique : Hease, le robot d'accueil du retail

Robotique : Hease, le robot d'accueil du retail

Hease Robotics présentera au CES Las Vegas 2017 son robot équipé d'intelligence artificielle à destination des acteurs du retail et de l'hospitalité. [...]

Hackathon : innover en mode marathon

Hackathon : innover en mode marathon

Hackathon : innover en mode marathon
Arte
Au coeur de l'hackathon organisé par la chaine de télévision Arte.

Sortir un nouveau produit en 48h chrono ? Telle est la promesse du hackathon. Le phénomène, en plein boom, séduit les marques.