Directinet ouvre IPT France

Publié par le

Le courtier d'adresses électroniques s'est lancé dans une vaste campagne de recrutement. L'objectif visé: monter de toutes pièces une nouvelle structure en France, destinée à vendre les solutions de sa maison mère.

  • Imprimer

Directinet recrute actuellement 25 personnes. Une vaste campagne de développement, destinée d'abord à la mise en place de la localisation française de son propriétaire, le Britannique IPT (Interactive Prospect Targeting) et, dans une moindre mesure, à sa propre croissance organique. Directeur des ventes, responsable de comptes, responsable de clientèle et chef de projet, les profils recherchés sont variés. «Cinq personnes rejoindront Directinet, tandis que les 20 autres seront les premiers collaborateurs d'IPT France», complète Jérôme Stioui, p-dg de Directinet et de la nouvelle société créée. Celle-ci, déjà opérationnelle, aura pour mission d'importer les solutions technologiques développées au Royaume-Uni. Il ne s'agira pas de déployer l'ensemble de ces produits et services, mais de choisir ceux qui pourront s'adapter au marché français.

Jérôme Stioui (Directinet):

«IPT France localisera les produits du groupe en fonction des opportunités de croissance.»

Trois lancements sont prévus sur l'année 2007 (dont un premier avant la fin du premier semestre): il s'agit, dans le désordre, de MyOffers, EmailTrackeret EMailBureau. Le premier est un portail en ligne, permettant aux annonceurs de se constituer des bases opt-in d'adresses. Le deuxième est une plateforme de pige des campagnes d'e-mail marketing. Le dernier est une plateforme de gestion de campagnes par e-mail, avec paiement à l'envoi de messages. «IPT France localisera aussi les produits du groupe en fonction des opportunités de croissance. Nous pourrions, par exemple, être amenés à proposer des études de marc hé grâce à Real World Customer Expérience, qui est la récente acquisition d'IPT», envisage le dirigeant.

L'ambition du groupe britannique est de créer son équivalent en France d'ici deux à trois ans: 30 millions d'euros pour une équipe de 200 personnes, équitablement répartis entre IPT France et Directinet. Aujourd'hui, 60 personnes travaillent pour le courtier d'adresses, lequel a réalisé 11 millions d'euros de chiffre d'affaires en 2006.

Samir Azzemou

Autres articles

Le SNPTV réagit à une étude sur la publicité TV
Le SNPTV réagit à une étude sur la publicité TV

Le SNPTV réagit à une étude sur la publicité TV

Par

organisme qui regroupe les principales regies publicitaires de la television francaise tenu apporter son eclairage et des chiffres supplementaires [...]

Marketing mobile : les Français "mobile et app first"
Marketing mobile : les Français "mobile et app first"

Marketing mobile : les Français "mobile et app first"

Par

La Mobile Marketing Association MMA France publie la 19e edition de son barometre trimestriel du marketing mobile en partenariat avec AppAnnie [...]

J.Walter Thompson déploie son IA Pangaea en France
J.Walter Thompson déploie son IA Pangaea en France

J.Walter Thompson déploie son IA Pangaea en France

Par

Deux ans apres le lancement de son projet intelligence artificielle Walter Thompson equipe son bureau francais de son outil Pangaea