Recherche

Directinet met la main sur Luckyvillage

Publié par le

En s'emparant de Luckyvillage, le spécialiste de la donnée consommateur Directinet compte renforcer la qualité de ses prestations en MD sur Internet. But : réaffirmer son positionnement et sa notoriété pour s'imposer comme leader de la collecte et de la BDD qualitative sur le marché français.

  • Imprimer


Un vent de consolidation souffle en force sur le secteur du MD en ligne. Suite au récent rachat de Bananalotto par Beweb (cf. MD n° 72), c'est au tour de Luckyvillage de passer dans le giron de Directinet. Pionnière française de la collecte de données en ligne par le jeu, la société Ludopia, éditrice du portail de jeux Luckyvillage, a récemment décidé de mettre un terme à ses activités de marketing direct interactif. Les raisons de ce choix seraient à la fois personnelles et économiques, dixit Ouriel Ohayon, président et fondateur de la société. « L'année 2002 n'a pas été très bonne et 2003 n'offre pas suffisamment de perspectives de développement, d'autant que le marketing en ligne a encore besoin de temps pour convaincre un marché qui reste à évangéliser », annonce-t-il sans ambages. Ce qui n'est pas l'avis de Jérôme Stioui, P-dg et fondateur de Directinet, qui compte capitaliser sur la base Luckyvillage pour renforcer ses positions. Discret sur le montant de l'opération, le P-dg ne fait pas mystère de cette nouvelle donne : « Nous allons pouvoir augmenter notre potentiel de collecte future, asseoir notre notoriété auprès des annonceurs et améliorer la qualité de notre base. » Or, la qualité, c'est précisément le fer de lance de la stratégie de Directinet. Qui se revendique "puriste" du permission marketing et "inconditionnel" de l'opt-in, depuis la collecte des données jusqu'à leur exploitation.

De nouveaux outils de collecte


Par ce rachat, l'éditeur de LoTree récupère plusieurs actifs : le portail de jeux de Ludopia, qui comprend la loterie et la tombola Luckyvillage, plus le jeu "Quitte ou Double". C'est grâce à ces nouveaux outils que Directinet pourra diversifier ses modes de collecte, multiplier les occasions de contact avec les internautes et élargir son champ des questions sur leurs intentions d'achat ou habitudes de consommation. Parmi les autres actifs : l'URL du site Luckyvillage. Importante puisqu'elle draine les passionnés de jeux, elle constitue une nouvelle source de recrutement, complémentaire au portail LoTree. Enfin, Directinet s'empare de 400 000 adresses, dont 200 000 nouvelles après déduplication. Ce qui porte le nombre de ses adresses en multicanal (postale, téléphone, e-mail) à 1 100 000. Fidèle à son éthique du "pur opt-in", Directinet procède déjà à la requalification de la nouvelle base, les données Luckyvillage ayant été collectées en mode "opt-out". Quant aux 200 000 doublons restants, ils serviront "d'engrais" pour l'enrichissement de leur jumeau. Bien décidé à tirer le meilleur parti de ses nouveaux atouts pour s'imposer en leader, Directinet a annoncé, dans la foulée, le lancement d'un nouveau pôle d'activités autour de la donnée "consommateur". Le principe : qualifier des fichiers tierces, extrapolés des bases d'e-marchands, dont le métier n'est pas le marketing direct, pour, ensuite, les commercialiser auprès des annonceurs. Lancé début janvier, ce nouveau catalogue, qui compte déjà 50 000 adresses, sera enrichi en permanence par les données des e-commerçants que Directinet compte représenter en exclusivité. De son côté, l'ex-éditeur Ludopia annonce le prochain lancement de nouvelles activités, dont la nature reste, pour l'heure, confidentielle.

Nathalie Carmeni

Calendrier de l'Avent du marketer: clienteling (J-23)

Calendrier de l'Avent du marketer: clienteling (J-23)

Calendrier de l'Avent du marketer: clienteling (J-23)

Tous les jours jusqu'à Noël, emarketing.fr vous fait découvrir ou redécouvrir un mot ou une expression du marketing, représentatifs d'une tendance [...]

Marketing direct : les ingrédients qui font recette

Marketing direct : les ingrédients qui font recette

Marketing direct : les ingrédients qui font recette

La recette d'une communication commerciale efficace nécessite plusieurs ingrédients de qualité : un fichier qualifié, un ciblage précis et des [...]

Calendrier de l'Avent du marketer: obsession client (J-22)

Calendrier de l'Avent du marketer: obsession client (J-22)

Calendrier de l'Avent du marketer: obsession client (J-22)

Tous les jours jusqu'à Noël, emarketing.fr vous fait découvrir ou redécouvrir un mot ou une expression du marketing, représentatifs d'une tendance [...]

L'imprimé couleur variable devient accessible

L'imprimé couleur variable devient accessible

L'imprimé couleur variable devient accessible

CFI Technologies se dote, en partenariat avec Ricoh, de qualités supplémentaires pour répondre efficacement aux applications actuelles du marketing [...]

TNS Sofres lance Seven, l'étude en 7 jours

TNS Sofres lance Seven, l'étude en 7 jours

TNS Sofres lance Seven, l'étude en 7 jours

TNS Sofres présente Seven, son offre de rapid research qui se veut la convergence entre qualité des insights et rapidité d'exécution grâce à [...]

[Tribune] En 2016, le marketing relationnel sera social

[Tribune] En 2016, le marketing relationnel sera social

[Tribune] En 2016, le marketing relationnel sera social

Face aux adblockers, les réseaux sociaux permettent aux annonceurs de nouer une relation qualitative avec leur cible, selon Catherine Michaud, [...]