Recherche

Directinet lance une solution de collecte de données

Publié par le

Le spécialiste du e-marketing Directinet innove en proposant une solution de constitution de base de données qualifiée basée sur des critères-clés, sans avoir recours au viral.

  • Imprimer
Pour Jérôme Stioui, directeur général de Directinet, la maturité de la Grande-Bretagne doit être atteinte en France d'ici à 3 ans.

Pour Jérôme Stioui, directeur général de Directinet, la maturité de la Grande-Bretagne doit être atteinte en France d'ici à 3 ans.

Directinet vient de lancer, au travers de sa nouvelle entité IPT France, une solution visant à qualifier des bases de données en ligne: Butineo. com. Cette offre est calquée sur le modèle de MyOffers.co.uk, le premier site de collecte opt-in en Grande-Bretagne qui compte 1,5 million de visiteurs uniques par mois et 54 millions de questionnaires en ligne remplis chaque année. «En Grande-Bretagne, où l'e-mail marketing est un marché très mature, ce type de solution remporte un franc succès auprès des annonceurs qui souhaitent de plus en plus se constituer leurs propres bases à des fins de prospection», explique Martin Kiersnowski, président d'IPT. En France, Butineo.com prend la forme d'un site de jeux-concours en ligne qui propose six catégories de dotations (voyages, high-tech, auto, argent, loisirs et arts ménagers) d'une valeur comprise entre 100 et 20 000 euros. Une fois l'inscription basique réalisée (coordonnées postales et e- mail), l'internaute peut compléter un questionnaire facultatif, sponsorisé par un annonceur, qui lui donne le droit de participer à de nouveaux jeux. Chaque questionnaire est acheté par une marque qui détermine les données de qualification qu'elle souhaite obtenir. «Grâce à cette solution inédite, les annonceurs ont la possibilité de se constituer des bases de données extrêmement ciblées basées sur les critères précis qu'ils auront choisis. Ils sont ensuite facturés au nombre de profils qualifiés, réduisant ainsi leurs coûts d'acquisition», complète Jérôme Stioui, directeur général de Directinet. Outre-Manche, plus de 200 entreprises utilisent aujourd'hui cet outil pour collecter leurs bases de données qualifiées. IPT France espère, pour sa part, atteindre un niveau équivalent dans l'Hexagone d'ici à trois ans.

Isabelle Sallard