Recherche

Digital toute!

Publié par le

DOMINIQUE FEVRE, REDACTRICE EN CHEF

DOMINIQUE FEVRE, REDACTRICE EN CHEF

Les directions marketing veulent mettre le paquet sur le digital. Reste à savoir combien et où elles sont prêtes à investir... L'Observatoire français du marketing digital SAS / IDCEnquête menée au premier trimestre 2012 auprès des directions marketing et communication de 90 entreprises. donne quelques indications. En 2012, 21 % du budget marketing des entreprises seront dévolus aux actions digitales ; un bond en avant très sensible comparé à 2011. Cette part atteignait alors 15 %. La raison de cette progression? Le marketing digital se révèle quasi-incontournable pour atteindre les objectifs prioritaires des entreprises, à savoir fidéliser les clients, préserver leur image de marque, développer la connaissance client et améliorer le ROI des campagnes. Pour atteindre ces objectifs, les marques ont fait des choix. Elles vont d'abord concentrer leurs efforts sur trois canaux digitaux: leur site, les applis mobiles et les médias sociaux. Les trois quarts des directeurs marketing comptent étoffer leur site en 2012. Près de la moitié (47 %) va proposer des applis - l'an passé, ils n'étaient que 24 %. Enfin, 44 % veulent renforcer leur présence sur les médias sociaux, contre 20 % en 2011. En filigrane de ces politiques d'investissement, la volonté de pratiquer le marketing multicanal, et surtout le temps réel. A témoin, 40 % des entreprises disent vouloir développer des applications destinées à apporter de nouveaux services qui reposent sur la géolocalisation. 88 % déclarent avoir déjà lancé des initiatives marketing sur les médias sociaux ou s'apprêtent à le faire ; elles n'étaient que 65 % en 2011.

Afin de mettre en musique la grande partition internet, près d'une entreprise sur deux (49 %) a nommé un patron du marketing digital. Seule interrogation: la nouvelle discipline «digitale» ne risque-t-elle pas de créer un silo supplémentaire au sein d'organisations déjà très verticales? Non, répondent 57 % des patrons du marketing, qui déclarent qu'au contraire, elle a permis de faire évoluer leur organisation avec la création d'une direction numérique transverse. A suivre.

DOMINIQUE FEVRE

Calendrier de l'Avent du marketer: s-marketing (J-17)

Calendrier de l'Avent du marketer: s-marketing (J-17)

Calendrier de l'Avent du marketer: s-marketing (J-17)

Tous les jours jusqu'à Noël, emarketing.fr vous fait découvrir ou redécouvrir un mot ou une expression du marketing, représentatifs d'une tendance [...]

Pourquoi faut-il démocratiser la data ?

Pourquoi faut-il démocratiser la data ?

Pourquoi faut-il démocratiser la data ?

Partager la compréhension et le traitement de la donnée à l'ensemble des métiers de l'entreprise. La démarche, data-driven, a beaucoup à apporter [...]

Calendrier de l'Avent du marketer: start-up (J-18)

Calendrier de l'Avent du marketer: start-up (J-18)

Calendrier de l'Avent du marketer: start-up (J-18)

Tous les jours jusqu'à Noël, emarketing.fr vous fait découvrir ou redécouvrir un mot ou une expression du marketing, représentatifs d'une tendance [...]

Comment les marketeurs ciblent les plus jeunes ?

Comment les marketeurs ciblent les plus jeunes ?

Comment les marketeurs ciblent les plus jeunes ?

Laisser les enfants gérer leur budget : c'est le souhait de VeeCee. Le service n'est pas le seul à s'intéresser au marché d'une jeunesse de [...]