Recherche

Diffusion Plus veut proposer de nouveaux concepts

Publié par le

Pour l'exercice 1999-2000, le groupe de logistique de communication directe confirme son retour à une meilleure rentabilité et compte bien tirer profit de la Nouvelle Economie.

  • Imprimer


Pour Diffusion Plus, les comptes de l'exercice 1999-2000 révèlent une croissance soutenue de l'activité grâce à une conjoncture favorable et une optimisation des capacités de production. Ils marquent aussi la confirmation du retour à une meilleure rentabilité. Dans le groupe, le traitement des messages (personnalisation, façonnage, mise sous plis...) représente 79 % du CA tandis que le traitement de la commande (saisie, traitement informatique, facturations...) en constitue 21 %. Ses clients se répartissent ainsi : VPC 41,2 %, presse édition 8 %, agences 16 %, banques et assurances 9,7 %, secteur public 3,1 %, associations 3,3 % et divers 18,7 %. Les comptes 1999-2000 indiquent un chiffre d'affaires de 377, 6 MF, en progression de 20,4 %, et un résultat net, part du groupe, de 24,20 MF, en progression de 92,1 %. La capacité d'autofinancement s'élève à 55,90 MF et les investissements non financiers se sont élevés à 43,20 MF. Pour 2000-2001, le chiffre d'affaires est estimé à 420 MF. « Notre volonté est de passer d'une situation attentiste à une situation constructive en proposant des concepts », affirme William Mériel, président du conseil d'administration de Diffusion Plus. L'activité de traitement du message s'articule autour de deux axes principaux : le traitement des documents de gestion, avec le lancement d'un nouveau service d'ici la fin de l'année, et le e-mailing. Dans le cadre du développement de l'activité traitement de commandes, le groupe loue un nouveau bâtiment de 15 000 m2 en Haute-Normandie. Cette surface représente un accroissement de ses capacités de conditionnement et de stockage de 40 % environ.

UN SERVICE COMPLET DE E-LOGISTIQUE


Dans le cadre de cette activité, Diffusion Plus peut, à partir des sites internet de ses clients, assurer la logistique complète de leurs ventes. Via son site internet spécialisé, les clients peuvent à tout moment visualiser l'état des commandes et gérer leurs approvisionnements. Le groupe mise aussi sur le développement du numérique, qui permet de raccourcir les délais, avec la création en avril 1999, de Varidiff, entreprise spécialisée dans l'impression numérique de documents variables (texte et image). « Le chiffre d'affaires de Varidiff est en forte croissance : il a été multiplié par 20 par rapport à l'an dernier », se réjouit William Mériel. Le groupe envisage maintenant une extension à l'international.

Sophie Mensior

Comment booster ses ventes sur les places de marché ?

Article écrit par Channable

Channable

Comment booster ses ventes sur les places de marché ?

Comment booster ses ventes sur les places de marché ?

Le marché e-commerce est de plus en plus concurrentiel, la fidélité des clients baisse et ceux-ci se dirigent souvent vers les géants du e-commerce. [...]

Mailjet présente Station

Article écrit par Mailjet

Mailjet

Mailjet présente Station

Mailjet présente Station

Tout au long de l'été, Mailjet vous présente des startups venant de l'écosystème eFounders. Aujourd'hui, nous donnons la parole à Station.

Les 10 idées marketing (24-28 juillet)

Les 10 idées marketing (24-28 juillet)

Les 10 idées marketing (24-28 juillet)

Au programme des 10 actualités repérées par la rédaction cette semaine : pendant que vos enfants se forment au métier de Youtuber en colo, Gucci [...]