Recherche

De nouveaux services chez Mediacible

Publié par le

Zone de chalandise et potentiel de consommation des ménages sont les deux nouveaux critères de sélection accessibles sur la base de données de La Redoute.

  • Imprimer


Mediacible étend ses services. Ce département marketing qui commercialise les bases clients des marques du groupe Redcats augmente le niveau de qualification de ses profils avec, d'une part, la zone de chalandise où résident ses clients et, d'autre part, 400 indicateurs de potentiel d'achat. De nouveaux critères qui introduisent deux nouvelles offres proposées par Mediacible.

Le ciblage via la zone de chalandise

permet à une boutique de communiquer vers les clients de La Redoute qui lui sont géographiquement proches avec une précision de l'ordre de l'Iris 2000. « C'est une offre qui s'adresse plus particulièrement à des réseaux de magasins qui n'ont pas de stratégie globale en marketing direct et qui souhaitent atteindre rapidement des prospects », commente Lionel Obin, directeur de Mediacible. Le ciblage par le potentiel de consommation des ménages est également une segmentation par zone géographique mais qui tient compte du potentiel d'achat de chaque Iris 2000 sur une quinzaine de familles de produits (épicerie salée ou sucrée, liquides, produits frais, surgelés, équipement de la personne, culture & loisirs, etc.). « Cette segmentation a été réalisée grâce à la compilation de sources d'informations telles que l'Insee ou encore les panels publics. Des études ont également été menées auprès de nos clients », ajoute Lionel Obin.

Branche intégrée à La Redoute

et composée de dix personnes, Mediacible loue le fichier client des enseignes du groupe (des marques telles que La Redoute, Vert-Baudet ou encore Daxon) et du site marchand Fnac.com. Des bases qui comptent huit millions d'adresses actives pour La Redoute uniquement, et le double pour l'ensemble du groupe Redcats (sans compter fnac.com). Avec 450 critères par profil, cette base est louée principalement par des annonceurs tiers. « Seulement un quart des mailings que nous traitons concernent nos enseignes », confie Lionel Obin.

Samir Azzemou

La nouvelle ère des smart shoppers

La nouvelle ère des smart shoppers

La nouvelle ère des smart shoppers La nouvelle ère des smart shoppers

Le consommateur d'hier s'est transformé en un " smart shopper " à la recherche de nouveaux repères promotionnels. Décryptage.

Marketing BtoB : plus d'opportunités que jamais !

Marketing BtoB : plus d'opportunités que jamais !

Marketing BtoB : plus d'opportunités que jamais !

Le marketing BtoB a souvent été le parent pauvre du marketing, souffrant d'une image austère, laissant moins de place à la créativité. Pourtant, [...]

Alimentaire : le marketing du "sans" a de l'avenir

Alimentaire : le marketing du "sans" a de l'avenir

Alimentaire : le marketing du "sans" a de l'avenir

Bien-être et alimentaire vont désormais de pair : c'est le nouveau duo de choc mis en avant par les distributeurs et les industriels. Un discours [...]

Franprix et Allo Resto livrent des repas en 45 minutes

Franprix et Allo Resto livrent des repas en 45 minutes

Franprix et Allo Resto livrent des repas en 45 minutes

Une quarantaine de menus livrés en moins d'une heure. C'est ce que proposent Franprix et Allo Resto. L'enseigne s'est, en effet, associée au [...]