En ce moment En ce moment

De Groupe D à D interactive

Publié par le

Changement de nom de la holding, rachat de Phonepermanence, nouvelle augmentation de capita... Groupe D poursuit sa stratégie de croissance.

  • Imprimer


Pour être en phase avec son positionnement de "spécialiste du Customer Relationship Management pour la nouvelle économie", le groupe coprésidé par Sylvain Forestier et Jean-François Lanièce vient d'abandonner son nom d'origine au profit de D interactive, avec pour base line "Smart e-CRM Services". Un changement justifié, d'après Sylvain Forestier, par le fait qu'Internet « est au coeur des projets du groupe. Nous mettons le marketing de nos clients sur le Net et nous utilisons le Net pour optimiser leur marketing. » D interactive a structuré son offre autour de quatre métiers : Business Intelligence (data mining, data management, accès aux données), Web agency (Intranet, e-commerce, portails), Contact Center (e-mails, chat box, Web call back, centres d'appels) et Consulting Marketing Communication. Une offre à travers laquelle le groupe entend dépasser les 400 MF de chiffre d'affaires en 2000. En 1999, son chiffre d'affaires s'est élevé à 209,3 MF (+ 30,5 %), pour un résultat d'exploitation de - 10,9 MF ; résultat dû, en particulier, aux investissements humains et techniques réalisés sur l'activité Technologies. Compte tenu de sa stratégie de développement et des synergies commerciales prévisibles avec ses dernières acquisitions (Aspasia, AZ Informatique et Worlwide Media Group), le groupe escompte un résultat d'exploitation positif dès cette année. D'autant plus que, fidèle à sa politique de croissance externe, D interactive a racheté, en mars dernier, 100 % des actions de Phonepermanence ; actions que son fondateur Claude Briqué avait lui-même rachetées à Atos. L'outsourcer vient renforcer l'activité "Contact Center", développée jusqu'à présent à travers D technologies, et porte à environ 600 le nombre total de positions du groupe, pour un chiffre d'affaires prévisionnel de 150 MF en 2000. En 1999, Phonepermanence a réalisé environ 100 MF de chiffre d'affaires avec des clients tels que houra.fr, Xerox, IBM, Amex, Hewlett Packard, Mercedes, Air Franc... Claude Briqué prend la responsabilité de la division Contact Center ainsi que le poste de directeur Europe. Enfin, le groupe a annoncé, fin mars, une augmentation de capital avec délai de priorité d'environ 30 millions d'euros.

François Rouffiac

Sur le même sujet

Benoît Menard, nouveau directeur marketing de Puma France
Carrière
Benoît Menard, nouveau directeur marketing de Puma France

Benoît Menard, nouveau directeur marketing de Puma France

Par Clément Fages

Puma France accueil Benoît Menard au poste de directeur marketing. Il occupait auparavant la tête de la newsroom d'Adidas Paris.

Les 6 nouveaux métiers en vogue du marketing
Carrière
Les 6 nouveaux métiers en vogue du marketing

Les 6 nouveaux métiers en vogue du marketing

Par Floriane Salgues

La data et le digital ouvrent la voie à des métiers émergents dans le marketing et la communication. DPO, Inbound Marketer ou Growth Hacker... [...]

La rédaction vous recommande

Le guide des audiences Facebook et Instagram
Le guide des audiences Facebook et Instagram

Le guide des audiences Facebook et Instagram

Par Nosto

Dans cet ebook vous apprendrezPourquoi attaquer le funnel de conversion par la fin prend tout son sensComment exploiter les donnees recoltees [...]