Recherche

Dateos, la brique CRM de Maximiles

Publié par le

A tous ceux qui ne souhaitent pas s'équiper de solutions CRM aussi complexes que coûteuses, Maximiles propose sa nouvelle plate-forme.

  • Imprimer


Réputé pour ses programmes de fidélisation on line et ses campagnes d'e-mail marketing, Maximiles l'est moins pour ses talents en ingénierie. Ce qui ne l'a pas empêché de briguer le créneau du CRM, solution logicielle maison à l'appui. Avec Dateos Membership System, Maximiles compte réinventer la fidélisation. Les promesses : une plate-forme technologique ouverte, permettant d'opérer tout type de programme de fidélisation, du plus simple au plus complexe, dans des délais records. « C'est notre réponse à une attente forte des entreprises souhaitant mener des campagnes plus ciblées, sans pour autant vivre une aventure technologique mal maîtrisée », explique Marc Bidou, P-dg de Maximiles. Pour les soulager des lourds investissements nécessaires au développement de systèmes CRM, Maximiles leur offre l'accès à une solution externalisée, prête à l'usage et surtout peu coûteuse. Intérêt majeur : permettre la réalisation de tests grandeur nature en amont des campagnes de fidélisation, étape déterminante pour le succès des programmes. « Pour des raisons de coûts trop élevés, les entreprises font souvent l'impasse sur le test, quitte à interrompre leur campagne en cours de déploiement », indique Marc Bidou. Commercialisée à la licence (160 000 euros) ou en location (4 000 euros mensuels pour un volume de 30 000 membres), Dateos est prévue pour un usage immédiat par les équipes du marketing. Basée sur les standards du Web (courrier, Internet, Audiotel...) et les bases de données (SQL, Oracle), Dateos permet de récupérer l'information client à partir de tous types de terminaux (automates, TPE, sites Internet...) et de mixer les canaux de communication. Une belle opportunité pour Maximiles d'ajouter la dimension off line à son offre internet.

Nathalie Carmeni