Recherche
Se connecter

Dafsa : une pige pour la banque et l'assurance

Publié par le

Dafsa lance une banque de données sur le secteur de la banque/assurance, accessible en ligne. D'autres secteurs devraient suivre.

  • Imprimer


En 1996, la société d'études Dafsa, reprise par l'Américain Primark il y a un an et demi, a mené une étude sur le marketing direct des banques et sociétés financières, ce qui l'a amené à comprendre comment les opérateurs étaient organisés par rapport à leurs clients. Cette étude, conjuguée à la technologie de Dafsa Sources, qui indexe et scanne des articles de presse et des données légales, de type JO, Balo..., l'a incité à monter une pige électronique de tous les messages marketing direct émis par les banquiers et assureurs. Pour cela, un panel ad-hoc de 600 panélistes, constitué avec l'institut IOD, devra envoyer tous les mailings qu'il a reçus, en provenance des banques, assurances et autres établissements financiers. Dafsa attend environ 7 à 8 000 mailings par an qui seront scannés et indexés. La recherche dans la base ainsi constituée se fera de façon simple selon le type d'opérations : conquête, fidélisation, gestion de la relation client, vente à distance, création de trafic, lancement de produits... par région de réception, par date d'envoi, par le nom du produit, de la famille de produits, par l'opérateur... Une fiche de qualification des messages va être établie avec la taille de l'enveloppe, le format des documents... Le nom de l'agence de communication, de l'imprimeur, du routeur pourront être mentionnés. Détail non négligeable : les éléments du mailing sont scannés en couleur. Le souscripteur pourra aussi accéder au profil du panéliste, connaître le nom de sa banque. Il pourra imprimer les documents en couleur et en noir et blanc, et charger toutes les informations qui l'intéressent. «Cette base de données, accessible par Numéris, est proposée en monoposte, multiposte ou en réseau», précise Dorra Medjani, directeur des études de Dafsa, qui a conçu ce produit avec Patrick Abadie, chef de projet du pôle banque/assurance. Un produit qui a pour nom Scan On Line et qui s'adresse plus particulièrement aux responsables du marketing direct, aux créatifs, et responsables de base de données. L'abonnement annuel coûte 100 000 francs par an pour un poste installé ; ensuite différentes options sont possibles. Dafsa ne compte pas s'en tenir là et souhaite constituer un panel à l'échelle européenne, puis mettre en place ce produit pour d'autres secteurs tels que l'automobile ou les cosmétiques...

SOPHIE MENSIOR

La rédaction vous recommande

Les leviers d’une Relation Client simplifiée et unifiée
Les leviers d’une Relation Client simplifiée et unifiée

Les leviers d’une Relation Client simplifiée et unifiée

Par Eloquant

Au telephone par email ou courrier sur le net en boutique votre client une exigence etre reconnu ecoute et entendu sur le canal de son choix [...]

Comment détecter le churn et y remédier ?

Comment détecter le churn et y remédier ?

Comment détecter le churn et y remédier ?

Sur le même sujet

Cinq nouveaux administrateurs à l'Irep
Carrière
Cinq nouveaux administrateurs à l'Irep

Cinq nouveaux administrateurs à l'Irep

Par La rédaction

L'assemblée générale de l'Institut de recherches et d'études publicitaires a procédé au renouvellement partiel du conseil d'administration

Marketing recrute un journaliste
Carrière
Marketing recrute un journaliste

Marketing recrute un journaliste

Par Eloïse COHEN

La rédaction de Marketing et d'Emarketing.fr recherche un journaliste pour suivre l'actualité des marques. Postulez ou partagez !

L'APCI donne le coup d'envoi de l'Observeur du design
Carrière
L'APCI donne le coup d'envoi de l'Observeur du design

L'APCI donne le coup d'envoi de l'Observeur du design

Par La rédaction

Cette édition spéciale à l'occasion des 35 ans de l'APCI mettra en perspective "Étoiles passées et étoiles présentes", sous le prisme du futur. [...]