Recherche

Dafsa : une pige pour la banque et l'assurance

Publié par le

Dafsa lance une banque de données sur le secteur de la banque/assurance, accessible en ligne. D'autres secteurs devraient suivre.

  • Imprimer


En 1996, la société d'études Dafsa, reprise par l'Américain Primark il y a un an et demi, a mené une étude sur le marketing direct des banques et sociétés financières, ce qui l'a amené à comprendre comment les opérateurs étaient organisés par rapport à leurs clients. Cette étude, conjuguée à la technologie de Dafsa Sources, qui indexe et scanne des articles de presse et des données légales, de type JO, Balo..., l'a incité à monter une pige électronique de tous les messages marketing direct émis par les banquiers et assureurs. Pour cela, un panel ad-hoc de 600 panélistes, constitué avec l'institut IOD, devra envoyer tous les mailings qu'il a reçus, en provenance des banques, assurances et autres établissements financiers. Dafsa attend environ 7 à 8 000 mailings par an qui seront scannés et indexés. La recherche dans la base ainsi constituée se fera de façon simple selon le type d'opérations : conquête, fidélisation, gestion de la relation client, vente à distance, création de trafic, lancement de produits... par région de réception, par date d'envoi, par le nom du produit, de la famille de produits, par l'opérateur... Une fiche de qualification des messages va être établie avec la taille de l'enveloppe, le format des documents... Le nom de l'agence de communication, de l'imprimeur, du routeur pourront être mentionnés. Détail non négligeable : les éléments du mailing sont scannés en couleur. Le souscripteur pourra aussi accéder au profil du panéliste, connaître le nom de sa banque. Il pourra imprimer les documents en couleur et en noir et blanc, et charger toutes les informations qui l'intéressent. «Cette base de données, accessible par Numéris, est proposée en monoposte, multiposte ou en réseau», précise Dorra Medjani, directeur des études de Dafsa, qui a conçu ce produit avec Patrick Abadie, chef de projet du pôle banque/assurance. Un produit qui a pour nom Scan On Line et qui s'adresse plus particulièrement aux responsables du marketing direct, aux créatifs, et responsables de base de données. L'abonnement annuel coûte 100 000 francs par an pour un poste installé ; ensuite différentes options sont possibles. Dafsa ne compte pas s'en tenir là et souhaite constituer un panel à l'échelle européenne, puis mettre en place ce produit pour d'autres secteurs tels que l'automobile ou les cosmétiques...

SOPHIE MENSIOR

DAF et Directeur Marketing : un duo à rôder

DAF et Directeur Marketing : un duo à rôder

DAF et Directeur Marketing : un duo à rôder

Marketing et finance font meilleur ménage pour l'intérêt commun des entreprises mais les différences culturelles subsistent entre les deux fonctions [...]

La banque et l'assurance font leur révolution

La banque et l'assurance font leur révolution

La banque et l'assurance font leur révolution

Les secteurs de la banque et de l'assurance sont en plein renouveau : Tilt Ideas a repéré cinq initiatives qui vous inspireront, quelque soit [...]

Mim placée en redressement judiciaire

Mim placée en redressement judiciaire

Mim placée en redressement judiciaire

Les difficultés qui touchent le secteur de la mode à petit prix (fermeture de nombreux magasins du groupe Vivarte, notamment) perdurent. L'enseigne [...]

Future of Social Media

Future of Social Media

Future of Social Media

Cette conférence réunira 350 décideurs (CMO, CDO, responsables de la transformation digitale et des réseaux sociaux) autour de 40 intervenants [...]