Recherche

DANS SES PETITS PAPIERS

Publié par le

Chef de produits, Isabelle Lombard est la responsable des papiers de création chez Antalis. Où, pour offrir des nuanciers appréciés de ses clients, elle intègre de nouvelles couleurs, de nouvelles matières. «Miss papiers fins» est comme un poisson dans l'eau au milieu de sa gamme. Idéal pour cette nageuse de haut niveau.

  • Imprimer

Isabelle Lombard nous accueille au nouveau siège du groupe Antalis. Dans cet immeuble certifié Haute Qualité Environnementale (HQE), situé aux abords du périphérique parisien on comprend vite que l'activité de l'entreprise est liée au respect de l'environnement. Pour ce distributeur européen, papier et écologie ne font qu'un. Ici, les matières, les couleurs se déclinent dans des nuanciers mettant en valeur la richesse des gammes. Isabelle Lombard est chef de produits chez Antalis depuis neuf ans, après dix ans passés dans le groupe Havas à vendre des voyages et de l'évasion. « Une expérience terrain qui m ' a ouvert l'esprit », explique-t-elle. Depuis, son métier consiste à élargir l'offre produits et à adapter la gamme aux demandes et besoins du marché. Avec une constante : l'écoute des clients.

@ BRUNO DELESSARD

PAPIERS, MODE D'EMPLOI

Elle aime se voir comme une styliste qui composerait des collections. « Le papier et le textile, ce sont deux univers comparables Le toucher, les matières les couleurs, les effets de lumière... D'ailleurs, j'aurais aussi aimé travailler dans la mode », reconnaît-elle. Aujourd'hui, Antalis propose plus de 4 000 références et plus de 200 qualités de papier. A ses débuts dans le groupe, Isabelle Lombard s'est familiarisée avec le produit sur le terrain. Prescriptrice pendant un an elle s'est approprié la gamme a vanté les produits conseillé les clients, notamment dans les Brainstore de la marque. « Mon rôle était de promouvoir le papier auprès des «end users», à savoir les agences de communication, les designers, les créatifs, les directeurs marketing de grands comptes...», précise-t-elle.

Mais sa première immersion dans les papiers fins date de 2002. Elle est alors en fin de CDD dans la maison quand Antalis lui propose, en tant que consultante extérieure, de monter une formation sur les papiers de création. Elle organise ainsi une tournée en France sur trois mois, avec l'appui du directeur technique. Peu de temps après, son mari - qu'elle a rencontré dans le groupe - est muté, quitte la Bretagne et prend la direction régionale Ile-de-France du groupe Par chance un poste de chef de produits (direction marketing) se libère à Paris. « Je connaissais les clients, le marché, la gamme, j'avais un bon relationnel...

L'affaire s'est faite rapidement Je suis partie en formation accélérée chez Cegos pour apprendre les fondamentaux du marketing et j'ai pris mon poste très motivée », se souvient-elle.

LA MAIN A LA PATE

Depuis, la maison lui confie la charge de nouvelles gammes : enveloppes, autoadhésifs, affiches, dossiers Bristol, papiers offset, couchés haut de gamme, etc. Et pourtant, dans les couloirs, on continue à l'appeler «Miss papiers fi ns», tant elle affectionne leur matière. C'est elle qui tranche sur les choix de variétés et reste maître des nouveautés. « Je fais ma sélection en fonction des tendances, du marché, des demandes des clients et parfois, je pars en usine chercher l'inspiration. » Comme récemment, dans une petite papeterie en Bavière. « Là-bas, ils réalisent du papier sur mesure, de grande qualité, selon des méthodes artisanales. Il y a autant de touchers que de grains. Ce n'est pas pour rien que l'on parle de «marketing sensoriel». C'est extraordinaire. On pourrait parler de haute couture », explique Isabelle Lombard. Pour les clients d'Antalis, cette visite a donné lieu à l'arrivée d'un nouveau papier : Gmund.

On lui répète souvent qu'elle occupe le poste le plus sympa dans l'entreprise. « C'est vrai. Je dois bien le reconnaître », assume-telle. Sensuel, le papier se fait velouté, ouaté, brut, froid, lisse, chromé, chaud... et peut même évoquer un effet «peau de pêche». En France, Antalis est leader sur les papiers de création. En termes d'image, l'Hexagone jouit d'une belle réputation liée aux nombreuses maisons de luxe (Hermès, Chanel, Vuitton...), adeptes de coffrets, mailings et invitations haut de gamme en tout genre qui nécessitent des papiers très créatifs.

COLLECTION DE POCHE

Isabelle Lombard n'hésite pas à aller chercher loin l'inspiration. Notamment au Japon. « Le papier y est travaillé comme un objet de décoration sous forme de tentures, cloisons, suspensions, mobiles... C'est une tendance qui arrive en France », observe-t-elle. Par ailleurs, elle a eu l'idée de lancer une application iPhone qui reprend l'ensemble de la gamme, très utile pour les prescripteurs, les graphistes mais aussi les imprimeurs. Toutes les couleurs et les matières dans un nuancier de poche, cela aide à faire des choix. « Au-delà de l'innovation et des référencements, adopter un nouveau papier coûte très cher. Il ne faut pas se tromper et réussir à trouver son public », confie-t-elle. Et toujours, imaginer de nouvelles astuces pour mettre en avant le papier et ses multiples usages.

Les gammes de papiers de couleur servent aussi pour la décoration.

Les gammes de papiers de couleur servent aussi pour la décoration.

Un de ses faits d'armes: 3 min 20 au 4 x 50 m nage libre!

Un de ses faits d'armes: 3 min 20 au 4 x 50 m nage libre!

Les coupes gagnées au club des Albatros au Pré-Saint-Gervais (93)

Les coupes gagnées au club des Albatros au Pré-Saint-Gervais (93)

CE QU'ELLE AIME

- Le cinéma
LES THRILLES.
- Les livres
LES CERFS-VOLANTS DE KABOUL DE KHALED HOUSSEINI ET EN CE MOMENT VOS JOURS SONT COMPTES DE MIKLOS BANFFY.
- La musique
TOUS LES GENRES, ET EN PARTICULIER UN MORCEAU DE MUSIQUE CLASSIQUE, «MEDITATION DE THAÏS» DE MASSENT, QUE SON GRAND-PERE JOUAIT AU VIOLON.
- La peinture
ABSTRAITE («DU MOMENT QU'IL Y A DE LA COULEUR»).
- Un endroit
EN TERRASSE A EZE (CÔTE D'AZUR) AVEC UNE VUE PANORAMIQUE SUR LA MER.
- Un sport
LA NATATION.

Marie-Juliette Levin

[Analyse] Le digital, cure de jouvence du papier?

[Analyse] Le digital, cure de jouvence du papier?

[Analyse] Le digital, cure de jouvence du papier?

Avec un QR code, une puce NFC, grâce à la la reconnaissance d'image, les technologies digitales ont réinventé le papier pour le faire passer [...]

L'innovation au secours du papier

L'innovation au secours du papier

L'innovation au secours du papier

Le support papier, en déclin? C'est sans compter sur la compétition acharnée des annonceurs pour marier de façon convaincante print et digital. [...]

Panorama français des médias : les autres structures

Panorama français des médias : les autres structures

Panorama français des médias : les autres structures

Chaque année, le mercato de l'été bouleverse le paysage médiatique français. En arrière-plan, une autre valse se joue : celle de leurs propriétaires. [...]

[Retailoscope] Bonnes nouvelles avant Noël

[Retailoscope] Bonnes nouvelles avant Noël

[Retailoscope] Bonnes nouvelles avant Noël

Près d'un mois après le 13 novembre, la préparation des fêtes de fin d'année occupe (un peu) les esprits. Les Français se "forcent" à se projeter. [...]

3 conseils pour devenir une entreprise "data driven"

3 conseils pour devenir une entreprise "data driven"

3 conseils pour devenir une entreprise "data driven"

Miser sur la donnée et l'infuser à l'ensemble de l'entreprise pour gagner en performance... Sur le papier, l'idée séduit. En pratique, la démarche [...]