Recherche

D' interactive est aussi une société de consulting

Publié par le


Créé en janvier 2001, le département consulting de D interactive est destiné à fédérer l'offre CRM du groupe. Il est dirigé depuis le mois de juin dernier par Pascale Merlin. Celle-ci, après une formation à l'ISG, a acquis une expérience opérationnelle de plus de douze ans dans les activités commerciales et marketing chez Bull Grande Diffusion et Microsoft France. Spécialiste du conseil en CRM et des systèmes d'information marketing en tant que directeur Customer Management chez AT&T Consulting France puis Partner chez Valoris. Parmi les grandes entreprises qu'elle a conseillées pour la conception et la mise en oeuvre de leur stratégie client, on peut citer : Conforama, Synthélabo, L'Oréal Allemagne, Decathlon, Lancôme, Danone et le Crédit Communal de Belgique. « L'offre de D interactive s'appuie sur quatre piliers : agence de communication, centre d'appels (téléphonique et Web), gestion de bases de données et fidélisation, et études et analyses. Le pôle consulting est chargé de conseiller les clients en amont sur la stratégie relationnelle afin d'optimiser l'ensemble des moyens mis en oeuvre pour atteindre les objectifs », précise-t-elle. Son équipe, six personnes pour le moment, vingt d'ici la fin de l'année, travaille sur des projets portant sur l'ensemble des pays d'Europe à partir des forces de D interactive en Espagne, Suède et Grande-Bretagne.

Des projets cadencés


La mission du département consulting : définir et valoriser les potentiels clients et marchés, la stratégie globale, intégrant et optimisant tous les canaux d'interactivité et l'apport des nouveaux médias ; cadrer et maîtriser les paramètres de rentabilité ; concevoir et valider le business plan stratégique et opérationnel ; et enfin, structurer et piloter la mise en oeuvre de la stratégie. « Lorsque nous opérons à un niveau stratégique, explique Pascale Merlin, notre mission se déroule sur trois ou quatre mois. Ensuite, nous nous engageons dans la durée. Chaque projet est cadencé et à chaque étape correspond une réflexion sur le projet, matérialisée par un compte-rendu écrit. Ainsi, le client assimile le déroulement de la mission. » Le plus de D interactive ? Le fait que tous les consultants ont travaillé en opérationnel à un moment de leur vie professionnelle. La certitude qu'ils sauront parler le même langage que leur client.

Olivier Brusset

Digitalent au salon E-Marketing PARIS 2017

Article écrit par Digitalent

Digitalent

Digitalent au salon E-Marketing PARIS 2017

Digitalent au salon E-Marketing PARIS 2017 Digitalent au salon E-Marketing PARIS 2017

Le salon du E-Marketing PARIS ouvrira ses portes à Porte de Versailles, Paris, du 18 au 20 avril 2017. Comme à son habitude, il traitera des [...]

Le dîner du Retail, 1re édition d'une longue série

Le dîner du Retail, 1re édition d'une longue série

Le dîner du Retail, 1re édition d'une longue série

Mardi 28 mars, Marketing organisait la 1re édition du Dîner du retail, réunissant plus de 70 directeurs retail à la Maison blanche à Paris. [...]

Portrait-robot des médias sociaux à l'ère chatbot

Portrait-robot des médias sociaux à l'ère chatbot

Portrait-robot des médias sociaux à l'ère chatbot

L'institut Harris Interactive a présenté la cinquième édition de son baromètre Social Life consacré aux médias sociaux. Le point sur les tendances [...]