Recherche

D interactive Business Intelligence muscle son géomarketing

Publié par le

La société renforce son offre de fichiers référentiels. Ils peuvent être utilisés pour des enrichissements ponctuels ou mis à disposition du client dans son propre système d'information, sous forme d'abonnement.

  • Imprimer


Après avoir structuré son offre géomarketing en 1999 (voir Marketing Direct, n° 43, janvier-février 2000, p. 34) D interactive Business Intelligence vient de la compléter et de l'améliorer. Sa nouvelle offre de services permet d'enrichir des fichiers externes, par le biais d'une simple déduplication avec les référentiels D Area (référentiel de géocodage, qui permet notamment le géocodage des adresses au niveau le plus fin - au numéro de rue -, grâce au référentiel Géoroute de l'IGN), D Way, qui permet désormais un calcul de distance en temps d'accès, et D Type, mis au point en 2000, qui repose sur une segmentation de la base de foyers abonnés au téléphone. Dans le cadre de cette offre produits, D interactive Business Intelligence, a signé deux partenariats. Tout d'abord avec l'IGN (Institut géographique national) et son référentiel Géoroute.

Partenaire officiel de l'Insee


« Cela nous a déjà permis de géocoder une base de données de 4 millions d'entreprises, en l'occurrence Business & Data, dont D interactive est un partenaire à la fois capitalistique et technologique », indique Pierre Maurin, directeur de clientèle chez D interactive Business Intelligence. De plus, la société est devenue un partenaire officiel de l'Insee et redistribue les données issues des Iris 2000. Ces trois référentiels peuvent être utilisés soit dans le cadre d'enrichissements ponctuels de fichiers ou de bases de données, soit en les mettant à disposition du client dans son propre système d'information, sous forme d'abonnement. Ces produits étant disponibles sous forme de CD-Rom. Ces référentiels peuvent servir, par déduplication, à enrichir des fichiers classiques, des fichiers d'adresses d'internautes pour faire du profiling ou bien cibler géographiquement telle ou telle zone de chalandise. « Nous ne sommes ni éditeur de progiciels ni une SSII. Nous voulons proposer une offre d'enrichissement complète et de modélisation », tient à préciser Pierre Maurin, qui a en charge l'aspect commercial de ces produits. Des produits conçus sur le plan méthodologique par Thierry Vallaud, directeur des études de D interactive.

Sophie Mensior

Saga #InboundMarketing : Comment ça marche ?

Article écrit par Éditialis Brand Content

Éditialis Brand Content

Saga #InboundMarketing : Comment ça marche ?

Saga #InboundMarketing : Comment ça marche ? Saga #InboundMarketing : Comment ça marche ?

Pour comprendre le fonctionnement des outils de l’inbound marketing, il faut visualiser une structure fonctionnant comme un silo : l’obtention [...]

Instagram affiche 2 millions d'annonceurs mensuels

Instagram affiche 2 millions d'annonceurs mensuels

Instagram affiche 2 millions d'annonceurs mensuels

La plateforme sociale aux 400 millions d'utilisateurs quotidiens dans le monde a vu le nombre des annonceurs présents sur le réseau doubler [...]

5 clés pour une stratégie de marketing omnicanal réussie

Article écrit par Cabestan

Cabestan

5 clés pour une stratégie de marketing omnicanal réussie

5 clés pour une stratégie de marketing omnicanal réussie

L’engagement omnicanal traduit une vision délinéarisée du parcours Client, un canal n’en suit pas simplement un autre, les interactions sont [...]