Recherche

Créer un datamart marketing

Publié par le

Neolane, éditeur de logiciels spécialisé dans les données, propose un outil destiné à constituer un "datamart marketing" à partir d'adresses postales, e-mails et numéros de téléphones mobiles.

  • Imprimer


Créer un référentiel unique pour les données issues de sources diverses, c'est l'un des principaux défis rencontrés par les gestionnaires de bases de données marketing. Avec son logiciel Marketing Server, l'éditeur Neolane se propose de résoudre ce casse tête. « Une base de données est alimentée par des sources différentes : ERP, CRM, formulaires en ligne, fichiers divers. Grâce à son module ETL, notre programme est capable d'importer toutes ces informations dans un référentiel unique », avance Stéphane Dietrich, directeur général de Neolane. Ce module ETL (extraction, transformation, loading, ou extraction, transformation, chargement) permet d'importer des données brutes, les transformer, puis les charger dans une base. Grâce à des interfaces, le logiciel crée ce nouveau datamart afin, ensuite, de déclencher des campagnes marketing fondées sur des données homogènes. Le concepteur de cet outil logiciel garantit la validité des données, telles que les e-mails. « Nous avons développé un algorithme de correction à base de logique floue. Par exemple, si le logiciel détecte une adresse invalide du type "Wanadou" au lieu de Wanadoo, il effectue une correction automatique », ajoute Stéphane Dietrich. La version 2.0 du soft contient aussi un correcteur d'adresses postales, basé sur la fonction RNVP de La Poste. A venir : une intégration du fichier Estocade en partenariat avec Soft Computing, afin d'élargir les capacités de traitement des adresses du logiciel. Parmi ses clients, Neolane cite Travelprice. Le voyagiste en ligne a injecté plus de 500 000 profils dans l'outil et a éliminé près de 100 000 adresses e-mails. Aujourd'hui reconstituée, sa base, forte de 550 000 adresses mails propres, lui permet de garantir un taux de succès de 98 %. Ce qui a aussi permis au voyagiste de doubler le prix de location de son fichier. « Lorsqu'ils commencent à utiliser notre programme, les clients sont d'abord déçus de constater le nombre de données invalides présentes dans leur base. Mais sur le long terme, ils sont gagnants », affirme Stéphane Dietrich. Qui estime qu'en deçà de 5 % de données invalides, une base est de bonne qualité, de très bonne qualité avec moins de 2 %. Les tarifs de Neolane Marketing Server sont de 15 000 euros pour gérer 20 000 profils (package Workgroup), et de 45 000 euros pour 100 000 profils et plus (package Enterprise).

Patrick Cappelli