Recherche

Créateur de papier, un métier unique

Publié par le

Trois questions à Emeric Thibierge, créateur de papier, dirigeant de Thibierge et Comar.

  • Imprimer



Qu'est-ce que le métier de créateur de papier ?


C'est comme un créateur de tissu. Chez Thibierge et Comar, nous essayons d'avoir des idées nouvelles, sur les couleurs..., de les développer, les transformer en produits. Mais nous n'avons pas d'outil industriel, nous sous-traitons la production. Et nos papiers sont utilisés principalement par une clientèle haut de gamme, très sensible à l'image de marque. Ils servent pour la création des invitations, des cartes de voeux, des dossiers de presse et aussi pour des brochures et des mailings. La création de papier est un état d'esprit, une façon de regarder les choses, de capter les idées. Lors d'un voyage à Venise, au début des années 90, j'ai pu observer le travail des souffleurs de verre. J'ai admiré les couleurs du verre - opalescent, mat, sablé, très intenses. Et je me suis dit "c'est magnifique, il faut que l'on fasse cela en papier". Quelques mois plus tard, nous avons nommé un responsa- ble pour ce projet, qui s'était mis à chercher des solutions techniques adaptées, et aussi des industriels en Europe, capables de mettre ses solutions en oeuvre. Après des années de travail, ce papier a vu le jour : la gamme des calques de couleur Cromatico a connu un succès mondial.

Dans les étapes de création, vous n'avez pas mentionné de réflexion sur la demande du marché. Un oubli ?


Au risque de vous décevoir, je dirai que non, ce n'est pas un oubli. On nous reproche souvent de faire des choses dans notre coin, de ne pas penser au marché. Pour le projet des calques couleur, nous avons consulté, et très largement, des designers, des agences, des graphistes. A peu près tous nous ont dit "non, nous n'avons pas besoin d'un tel papier, il n'y a pas de marché pour lui". En fait, tous ces gens n'aiment pas être dérangés dans leurs habitudes de travail par des offres de nouveaux papiers. Heureusement, nous n'avons absolument pas tenu compte de leurs avis. Nous avons même fait augmenter le nombre de couleurs dans la future gamme Cromatico, de cinq à douze. Et avec le succès que l'on connaît. Sur la même vague, nous y avons ajouté aujourd'hui la gamme Cromatico Fluo. Cela donne un mélange intéressant entre le côté aguicheur, agressif et presque cheap des couleurs fluo et l'aspect raciné et élitiste du papier transparent.

Quelles sont les dernières créations de papier, et quelle serait leur utilité pour le marketing direct ?


Notre dernière création est une gamme de papiers transparents avec deux matières, satinée et brillante, et des reflets métalliques, en particulier or et nacre. J'ai repéré ces couleurs en visitant l'exposition entomologique du Museum d'histoire naturelle - il y avait un minuscule scarabée, pas plus de 7 millimètres de taille, couleur parme avec un reflet nacré. Le scarabée a donné naissance à cette gamme, baptisée Evanescent. Manipulé, ce papier émet le son d'une feuille métallique. Mais son avantage pour le marketing direct est dans son poids très léger, de 68 grammes - ce n'est pas une source d'économies, mais plutôt un moyen de raffinement.

Alexis Nekrassov