Recherche
Se connecter

Consodata : l'étape de l'indépendance

Publié par le

Les fondateurs et dirigeants de Consodata détiennent désormais 62 % du capital, les 38 % restants sont aux mains des fonds d'investissements Alpha et Galiléo.

  • Imprimer


Fondée en 1995 par un trio qui, à l'époque, présentait une configuration pour le moins originale (Carat : 46 %, Hachette Filipacchi : 11 % et trois fondateurs : 43 %), Consodata, le spécialiste des bases de données consommateurs, aborde un nouveau tournant de son histoire en reprenant son indépendance. Les fondateurs, représentés par Marc Hénon, président du directoire, ont racheté avec l'aide des fonds d'investissements Alpha et Galiléo (groupe Marine Wendel, holding financière d'Ernest-Antoine Seillière) les parts des autres actionnaires. A l'issue de ces opérations et d'une augmentation de capital de 45 MF réservée aux deux fonds d'investissements, le capital de Consodata est désormais détenu à 60 % par les fondateurs et à 38 % par Alpha et Galiléo. A cette occasion, sept managers, qui détiennent 2 % du capital, ont été associés au cours de l'opération, en plus des trois fondateurs. Quelles sont les raisons de ce changement d'actionnariat ? « Nous devons maîtriser notre stratégie et accélérer notre développement partout en Europe », commente Marc Hénon. Celui-ci ajoute néanmoins que Consodata va rester partenaire et proche de Carat et d'Hachette Filippachi. Outre la France, la société est aujourd'hui présente en Grande-Bretagne, Espagne et Italie. Et réfléchit à une implantation en Allemagne. Si le développement en Europe constitue une priorité, Consodata souhaite également renforcer son offre produit, être meilleur au niveau de la technologie mais aussi rester concentré sur son métier : la gestion de l'information. En 1998, Consodata a réalisé un chiffre d'affaires de 102 MF.

Sophie Mensior

La rédaction vous recommande

Sur le même sujet

Procter and Gamble stoppe son boycott de YouTube
Média
Procter and Gamble stoppe son boycott de YouTube

Procter and Gamble stoppe son boycott de YouTube

Par Laurence Moisdon

Procter & Gamble, numéro un mondial des annonceurs, renoue avec YouTube pour ses achats publicitaires. Le boycott durait depuis plus d'un an. [...]

Le Media Rating Council accrédite Adledge
Média
Le Media Rating Council accrédite Adledge

Le Media Rating Council accrédite Adledge

Par La rédaction

Le Media Rating Council vient d'accorder son accréditation à Adledge pour sa mesure de la visibilité des publicités digitales display et vidéo [...]

Google lance un nouveau format vidéo outstream
Média
Google lance un nouveau format vidéo outstream

Google lance un nouveau format vidéo outstream

Par Laurence Moisdon

Pour permettre aux annonceurs d'étendre la portée de leurs campagnes vidéo au delà de YouTube, Google commercialise des publicités Outstream [...]