Recherche

Comment gérer son catalogue en ligne

Publié par le


La vente sur Internet s'inscrit bien aujourd'hui comme un canal de vente complémentaire aux autres modes de distribution que sont les catalogues papier ou les magasins. Pour optimiser cette complémentarité, rien de tel qu'un système de gestion des données centralisé qui regroupe, dans une seule et même base, toutes les informations de mise en avant des produits. Un constat qui fait aujourd'hui l'unanimité. L'animation des pages web était auparavant au cœur des préoccupations. Aujourd'hui, les entreprises se préoccupent de revoir leur processus de gestion de contenu. Ce qui impacte l'ensemble de leurs métiers. Le “e-catalogue” n'est plus pensé comme un élément à part.

Geneviève Hermann, Xavier Lucron

RGPD 2018 : Quels impacts sur vos actions marketing ?

Article écrit par EmailStrategie

EmailStrategie

RGPD 2018 : Quels impacts sur vos actions marketing ?

RGPD 2018 : Quels impacts sur vos actions marketing ? RGPD 2018 : Quels impacts sur vos actions marketing ?

Le RGPD c’est bientôt ! Si vous ne savez pas ce qui se trame derrière ces 4 lettres, il est impératif que vous consacriez une partie de votre [...]

Les enjeux du marketing BtoB en 2017

Les enjeux du marketing BtoB en 2017

Les enjeux du marketing BtoB en 2017

Quels sont les objectifs, les moyens déployés et les grandes transformations du marketing BtoB cette année ? C'est à ces questions que veut [...]

House Of Fans, le nouveau programme ambassadeurs de Microsoft

Article écrit par Brainsonic

Brainsonic

House Of Fans, le nouveau programme ambassadeurs de Microsoft

House Of Fans, le nouveau programme ambassadeurs de Microsoft

Retour sur le programme de Brand Advocacy « House Of Fans » lancé par Microsoft France il y a quelques mois. Un véritable club privé destiné [...]

Mailjet présente Briq

Article écrit par Mailjet

Mailjet

Mailjet présente Briq

Mailjet présente Briq

Tout au long de l'été, Mailjet vous présente des startups venant de l'écosystème eFounders. Aujourd'hui, nous donnons la parole à Briq.