Recherche
Se connecter

Comment envoyer un mailing en Belgique

Publié par le


- La rédaction : soyez attentif à ce que votre texte français ne résonne pas de façon trop "hexagonale". La communauté de langue n'exclut pas les particularités culturelles. - L'adaptation en néerlandais : peut-être votre action couvre-t-elle l'ensemble du Benelux ? Dans ce cas, attention : il existe de subtiles mais bien réelles différences entre la langue parlée aux Pays-Bas et celle pratiquée en Flandre. - Les aspects juridiques : consultez un conseiller spécialisé belge. - Les formats, tarifs, etc. : la Poste Belge pratique des tarifs préférentiels pour les mailings. Des conventions spéciales peuvent aussi être conclues pour de très gros volumes. - Les fichiers : informez-vous soigneusement auprès des prestataires spécialisés, en fichiers grand public et B to B... Si vous disposez du profil socio-démographique ou comportemental de votre clientèle, vous pourrez aussi exploiter ces informations grâce aux bases de données très qualifiées de consommateurs belges. Il n'existe pas de norme postale à proprement parler pour les adresses. Mais le secteur travaille à l'adoption d'un standard commun qui, dans les faits, est déjà très répandu. - Les tests : compte tenu de la taille du marché, vous testerez forcément sur des nombres d'adresses plus réduits. Pour une campagne nationale : 10 000 adresses (5 000 dans chaque langue). - De façon générale, soyez créatif et performant ! Le consommateur belge figure parmi ceux qui reçoivent le plus de mailings en Europe. Entre 85 et 90 par habitant et par an.

Sur le même sujet