Recherche

Comment choisir son papier

Publié par le


L'avis est unanime, tant parmi les annonceurs et les concepteurs des messages que chez les responsables de fabrication : le choix du papier fait rarement l'objet de longs débats en marketing direct. Et personne ne semble le regretter : après avoir établi une courte liste de supports aptes à répondre aux critères de poids, de coûts et d'impact graphique qui prédominent lors de la conception du message, on s'en tient au couché mat, à l'offset et aux deux ou trois éventuels papiers de création qui ont fait leur preuve. Les tests courageux en situation industrielle sont souvent payants mais rarissimes. On le comprend volontiers : les donneurs d'ordres n'entendent pratiquement jamais partager le risque que le créatif ou le chargé de fabrication envisagerait parfois de courir. Et pourtant, le choix existe : il est peut-être déjà chez vos concurrents !

Charley Sifaoui, Xavier Lucron

Portrait-robot des médias sociaux à l'ère chatbot

Portrait-robot des médias sociaux à l'ère chatbot

Portrait-robot des médias sociaux à l'ère chatbot

L'institut Harris Interactive a présenté la cinquième édition de son baromètre Social Life consacré aux médias sociaux. Le point sur les tendances [...]

Le Data Marketing : parcours du combattant ?

Article écrit par MEDIARITHMICS

MEDIARITHMICS

Le Data Marketing : parcours du combattant ?

Le Data Marketing : parcours du combattant ?

Lundi 10h : réunion hebdomadaire au département marketing. La directrice annonce les grandes lignes d’une campagne d’activation marketing scénarisée [...]

7 conseils pour optimiser des mailings B to B

7 conseils pour optimiser des mailings B to B

7 conseils pour optimiser des mailings B to B

L'e-mail reste un élément de communication privilégié en B to B, puisque 41% des professionnels ont acheté un produit après avoir reçu un e-mail [...]

Le nombre d'e-mails commerciaux décroît en 2016

Le nombre d'e-mails commerciaux décroît en 2016

Le nombre d'e-mails commerciaux décroît en 2016

Les marques plébiscitent toujours le mail pour communiquer avec leurs clients, mais privilégient des envois moins nombreux et davantage ciblés. [...]