Recherche

Com One développe le Minitel du futur

Publié par le

Selon une étude IDC, le marché des terminaux dédiés à Internet représentera en 2002 plus de 57 millions d'unités, et les PC seront minoritaires. L'@MAX se positionne comme une solution alternative.

  • Imprimer


Si la navigation sur Internet à partir d'un PC est aujourd'hui la plus couramment répandue, qu'en sera-t-il demain ? IDC répond en partie à cette question en affirmant que dans trois ans les ordinateurs seront minoritaires dans le spectre des terminaux donnant accès au Web. Parmi les différentes solutions envisagées pour les suppléer, la télévision et le téléphone mobile sont celles qui réunissent le plus de suffrages, quelques ambitieux pariant même sur la montre interactive. De son côté, la société bordelaise Com One, spécialisée dans la conception de produits de télécommunication, vient de présenter au public à l'occasion du salon Internet World Expo à New York, l'@MAX, un terminal novateur, aussi simple d'utilisation que le Minitel et intégrant toutes les fonctions de navigation sur Internet (courrier électronique, téléphone mains libres, Minitel, fax et répondeur téléphonique). L'@MAX s'adresse en priorité aux non-utilisateurs de PC bien sûr, ainsi qu'aux grandes entreprises possédant des flottes importantes de terminaux vidéotex. France Télécom expérimente actuellement le produit afin de compléter sa gamme de terminaux non-PC de type Minitel. La mise en circulation de l'@MAX auprès du grand public ne se fera pas avant le premier trimestre 2000, le projet étant en pleine phase d'industrialisation. Outre les opérateurs téléphoniques, les fournisseurs d'accès à Internet constituent l'un des réseaux que souhaite privilégier Com One pour la distribution de l'@MAX, ces derniers recherchant de plus en plus à offrir à leurs clients une solution globale comprenant le cas échéant un terminal. En considérant qu'à l'avenir, Internet sera accessible à travers trois univers de vie, la maison, le bureau et la mobilité, l'@MAX possède l'avantage de répondre à au moins deux de ceux-là. Le second avantage que possède l'@MAX sur les PC réside dans le fait qu'il possède une durée de vie nettement plus longue puisqu'il ne nécessite pas une réactualisation permanente de ses organes fonctionnels (les logiciels). Version moderne du Minitel, l'@MAX devrait le supplanter dans les foyers, reste à savoir à quel prix il sera mis en vente.

TANGUY LECLERC

Osez le display réinventé

Osez le display réinventé

Osez le display réinventé
arrow - stock.adobe.com

Le display non social, pourtant format roi de la publicité digitale, est mis à rude épreuve. Pour favoriser son acceptation par plus de mobinautes, [...]

Synthesio étoffe sa suite de social analytics

Synthesio étoffe sa suite de social analytics

Synthesio étoffe sa suite de social analytics
L'équipe de Social Karma avec au centre son CEO Thierry Soubestre.

Synthesio, spécialiste des solutions d'écoute pour les entreprises, poursuit sa conquête du marché des social analytics au travers de l'acquisition [...]

Guide Pratique : Comment gérer efficacement une crise social media

Article écrit par Brandwatch

Brandwatch

Guide Pratique : Comment gérer efficacement une crise social media

Guide Pratique : Comment gérer efficacement une crise social media

Bien gérer une crise social media coûte relativement peu. Mais ne pas être préparé peut être une erreur très chère. Découvrez les fondamentaux [...]

Mailjet présente Slite

Article écrit par Mailjet

Mailjet

Mailjet présente Slite

Mailjet présente Slite

Tout au long de l'été, Mailjet vous présente des startups venant de l'écosystème eFounders. Aujourd'hui, nous donnons la parole à Slite.

Marketers, et si vous intégriez des start-up?

Marketers, et si vous intégriez des start-up?

Marketers, et si vous intégriez des start-up?

Si les groupes montrent un intérêt croissant pour l'expertise des start-up, le chemin reste long pour aboutir à une coopération fluide entre [...]