Recherche
Se connecter

Choisir son accélérateur de retour

Publié par le

  • Imprimer


Concurrence des marchés, multiplication des messages, inflation des appâts commerciaux..., les offres alimentant les mailings sont victimes de leur propre succès. Plus leur présence est soutenue, moins leur durée de vie et leur impact sont importants. Pour pallier le phénomène d'attrition qui s'ensuit, les concepteurs de mailings ont recours à divers mécanismes, et notamment aux accélérateurs de retours. Une technique qui a prouvé son efficacité. A tel point qu'aujourd'hui, les annonceurs cherchent à faire marche arrière, du moins à instiller un peu de raison dans la surenchère à laquelle ils se livrent. Car toute la difficulté est là : l'accélérateur de retours doit aider l'offre centrale, pas la supplanter.

Cahier réalisé par Muriel Jaouën, avec Xavier Lucron (Cas pratique)

Sur le même sujet