Recherche

Chez Nocibé, un nettoyage en profondeur du fichier

Publié par le

Afin d'optimiser ses campagnes de marketing direct, le groupe Nocibé, enseigne de parfumerie, a fait appel à ETO pour "nettoyer" et restructurer son fichier.

  • Imprimer


«Notre base contient près d'1,5 million d'adresses provenant de la carte de fidélité de nos 240 parfumeries », témoigne Jean-Jacques Bouchery, directeur informatique chez Nocibé. Un fichier d'une taille respectable, mais qui, pendant longtemps, n'a servi qu'au cumul des points pour les achats avec la carte, sans actions de marketing direct. La première opération de mailing menée il y a peu, a provoqué un taux de NPAI jugé élevé, entre 5 et 10 %. « Ce problème vient probablement de la qualité de saisie des données en magasin par les conseillers de vente, et aussi des déménagements », analyse Jean-Jacques Bouchery, qui a chargé ETO de la restructuration et la normalisation du fichier, la fusion des doublons, etc. « Nous leur demandons aussi de nous accompagner dans la réintroduction du fichier dans notre système d'information et dans l'amélioration de toute la chaîne de saisie des données », poursuit Jean-Jacques Bouchery. Parmi les options envisagées, la mise en place des tables d'aide avec les abréviations possibles, à l'attention des personnes en charge de la saisie. « ETO nous apporte une prestation très complète aussi bien dans le nettoyage que dans la recherche de futurs partenaires pour la location de notre fichier, conclut Jean-Jacques Bouchery. A l'avenir, nous envisageons de faire appel à eux de manière régulière pour la maintenance des nouvelles saisies. »

Alexis Nekrassov