Recherche

ChateauOnLine rejoint CL Financial

Publié par le

Le leader européen de la distribution en ligne de vin vient d'être racheté par CL Financial, un groupe industriel caribéen.

  • Imprimer


Changement d'actionnariat au capital de ChateauOnLine. Après plusieurs mois de négociations, le caviste a cédé 100 % de son capital, jusqu'alors détenu par trois fonds d'investissements (Innovacom, NetPartners, Arts Alliance) à CL Financial, groupe caribéen aux activités diversifiées (assurance, immobilier, énergie, banque, agro-alimentaire, production et distribution de spiritueux). Ce rachat intervient alors que ChateauOnLine achevait le redressement de ses résultats, soldé, en 2004, par un chiffre d'affaires de 10 ME, dont 60 % réalisés en France. Positives, également, les perspectives de croissance du caviste, de l'ordre de 20 à 30 % à l'horizon 2006. Pour Christophe Poupinel, Dg France de ChateauOnLine, le rapprochement avec CL Financial ne devrait pas interférer avec la stratégie actuelle de ChateauOnLine qui maintient son modèle résolument européen. « C'est une formidable opportunité d'accélérer notre développement et la rentabilité de nos activités », souligne-t-il. Pour CL Financial, cette acquisition présente plusieurs avantages : le groupe caribéen ajoute le vin à son offre de spiritueux, et s'empare, dans la foulée, d'un nouveau canal de distribution, international qui plus est, qui vient compléter son réseau physique. Industriel, producteur de rhum et de spiritueux, CL Financial n'a que très récemment intégré la distribution en rachetant plusieurs entités en France, Grande-Bretagne, Suisse et aux Antilles. « Nos marques étaient peu connues en Europe. C'était donc le meilleur moyen de nous implanter rapidement », explique Arnaud de Trébuc, président de CL Financial. Enfin, l'intégration d'un premier site e-commerce fournit au groupe une formidable passerelle pour le transfert et le développement d'activités on line. L'adjonction d'une offre de spiritueux et d'alcools au catalogue de ChateauOnLine n'est d'ailleurs pas exclue. D'autant que, pour s'imposer en force sur ce créneau, CL Financial envisage déjà de nouvelles acquisitions.

Nathalie Carmeni