Recherche
Se connecter

Cette presse monochrome dépasse toutes les limites

Publié par le


À l'occasion du salon Graph Expo, Xerox a été l'objet de toutes les attentions. La présentation de la nouvelle presse de la gamme monochrome Nuvera a fait couler beaucoup d'encre. La particularité de cette machine est sa capacité de production : 288 ppm, soit 144 feuilles recto verso par minute, une vitesse supérieure même à la récente Océ Varioprint 6250 (qui imprime 125 feuilles recto/verso par minute) et certains matériels “continus” de Kodak. Une très haute productivité associée à de grandes qualités visuelles puisque la résolution maximum de ce matériel atteint 4800 par 600 dpi. Le secret de ces spécificités hors normes : deux moteurs d'impression qui produisent chacun une face de la page (ou deux documents recto seuls pour deux travaux différents). Deux mécanismes qui travaillent ensemble mais pas forcément simultanément : si un moteur tombe en panne, le second continue mais n'imprimera plus qu'une seule face. Encore indisponible, la Nuvera sera commercialisée en Europe en milieu d'année prochaine.


Le plus : haute résolution d'impression. Le moins : recto/verso si les deux moteurs fonctionnent.

Nombreuses nouveautés Xerox

Outre sa dernière presse monochrome, le constructeur a profité de Graph Expo pour dévoiler tout un ensemble de nouveautés. D'abord la Docutech 180, nouvelle presse numérique feuille à feuille monochrome produisant jusqu'à 180 ppm, proposant une couleur à la demande et désormais équipée d'un module de finition complet. Puis le module Horizon ColorWorks 5000 Booklet Maker, un équipement adaptable sur la presse numérique DocuColor 5000 destiné à apporter des éléments de façonnage jusqu'alors absents du matériel. Distribué depuis novembre dernier, ce produit apportera rognage, pliage, brochage, rainage, massicotage et tri en sortie d'impression. Enfin, Xerox a exhibé un nouveau logiciel dédié aux utilisateurs de sa presse numérique iGen3 dont l'objectif est d'améliorer la qualité du rendu des images des documents imprimés.

Samir Azzemou

Sur le même sujet