En ce moment En ce moment

Cetelem veut récompenser ses meilleurs clients

Publié par le

Le numéro un du crédit à la consommation français vient de lancer son tout premier programme de fidélisation. Une démarche inédite qui répond à une demande pressante de la part de sa clientèle.

  • Imprimer


Dans un secteur ultra-concurrentiel comme celui du crédit à la consommation, les acteurs majeurs ont aujourd'hui tout intérêt à inventer de nouveaux outils de différenciation pour essayer de gagner des parts de marché. Cetelem, leader européen sur le secteur, a choisi une voie classique mais que l'organisme n'avait pourtant jamais empruntée jusqu'à présent : le programme de fidélisation. « Nous n'avions pas ressenti le besoin de créer un programme spécifique pour fidéliser nos clients, assure Laurent Laforest, responsable relation clients et fidélisation de Cetelem. Aujourd'hui, la majorité de notre clientèle est porteuse de nos cartes de paiement ou de crédit. Ce sont ces clients-là que nous souhaitons avant tout fidéliser. »

Un fonctionnement volontairement simple

Fin 2005, un programme, baptisé Happy Card, a donc été lancé, réservé aux porteurs des cartes Aurore, Live, Visa et Visa Premier. « Après avoir mené une étude très poussée, nous nous sommes rendu compte qu'au-delà des services que leur proposait leur carte, nos clients avaient un fort besoin de reconnaissance et être récompensés après chaque achat effectué les séduisait », poursuit le responsable, qui précise que ce programme n'a pas pour objectif premier d'augmenter le CA mais de récompenser ses clients. « Les programmes de fidélité n'existent pas chez les spécialistes du crédit. C'est donc assez innovant de proposer une telle initiative. » La mécanique du programme a été simplifiée pour satisfaire le plus grand nombre. Ainsi, à chaque achat réglé par carte de crédit dans une enseigne partenaire du Cetelem (Conforama, Boulanger, Histoire d'Or, Jacadi ou Nocibé, etc.), le client cumule des points, valables quatre ans, sur un compte personnalisé. « Chaque porteur peut demander, quand il le souhaite, la transformation de ses points en cartes cadeaux d'une valeur faciale de 15, 30 ou 60 E. Celles-ci sont utilisables en une ou plusieurs fois dans l'ensemble des magasins du réseau Aurore participant à l'opération », indique Laurent Laforest. Un ensemble de supports a été mis en place pour informer les clients. Tout d'abord, un Numéro Indigo avec une plate-forme téléphonique. Ensuite, un site internet dédié. Sur www.happycard.fr, les bénéficiaires du programme de fidélité peuvent consulter leur solde de points, commander des cartes cadeaux ou connaître les promotions en cours.

Deux cibles distinctes : les actifs et les ex-actifs

Pour relayer le lancement du programme auprès des clients, Cetelem a conçu deux mailings distincts en fonction leur profil. « La participation est automatique dès lors que l'on possède l'une de nos cartes mais nous souhaitions communiquer de manière spécifique sur les bénéfices du programme auprès des clients actifs et aussi auprès des utilisateurs plus occasionnels », explique Laurent Laforest. Les premiers ont donc reçu un mailing comportant un message les remerciant pour leur fidélité. Quant aux clients “ex-actifs”, un autre mailing leur a été adressé les incitant à utiliser leur réserve de crédit. « Ce mailing nous a aussi permis d'enrichir notre base de données, puisque nous avons incité les clients qui se connectent sur notre site à laisser leur adresse e-mail en échange de 50 points supplémentaires », ajoute Laurent Laforest.

CHiffres clés

Chiffre d'affaires 2004 : 489 ME.

Présence dans 21 pays dans le monde.

11 000 collaborateurs à travers le monde.

La carte Aurore, moyen de paiement multi-enseigne, est détenue par 18 millions de clients dans le monde.

Isabelle Sallard

Autres articles

Les gains de budget de la semaine (13-17 novembre 2017)
Agences
Les gains de budget de la semaine (13-17 novembre 2017) Les gains de budget de la semaine (13-17 novembre 2017)

Les gains de budget de la semaine (13-17 novembre 2017)

Par Mégane Gensous

Chaque vendredi, découvrez notre récap' des compétitions et des appels d'offres remportés par les agences, les régies publicitaires et les prestataires [...]

5 start-up qui réinventent le marketing par l'IA
Data
5 start-up qui réinventent le marketing par l'IA

5 start-up qui réinventent le marketing par l'IA

Par Eloïse COHEN

Mettre à profit l'intelligence artificielle pour bousculer les visions marketing. Tel est l'objectif de 5 des start-up venues pitcher, le 15 [...]

Bad buzz : comment Electronic Arts a tué son image de marque ?
Social media
Bad buzz : comment Electronic Arts a tué son image de marque ?

Bad buzz : comment Electronic Arts a tué son image de marque ?

Par Clément Fages

Après avoir tenté ce 13 novembre de justifier sur Reddit le modèle économique de son dernier jeu, Electronic Arts a dû faire face à un appel [...]

Liste de Noël de la French Tech : la sélection de la rédaction
Veille
Liste de Noël de la French Tech : la sélection de la rédaction

Liste de Noël de la French Tech : la sélection de la rédaction

Par Stéphane Guillard

Le Noël de la French Tech, le collectif de start-up qui a pour objectif de promouvoir l'innovation issue des jeunes pousses françaises, a dévoilé [...]

L’outil innovant pour les agences de marketing digitales
Agences

Article écrit par Channable

Channable
L’outil innovant pour les agences de marketing digitales

L’outil innovant pour les agences de marketing digitales

Par Nathalie van der Linden

En tant qu’agence marketing, vous effectuez les activités promotionnelles pour augmenter la notoriété et les ventes de vos clients. Vous êtes [...]

La SVoD séduit 1 internaute sur 5
Média
La SVoD séduit 1 internaute sur 5

La SVoD séduit 1 internaute sur 5

Par Stéphane Guillard

+40%: c'est l'évolution du nombre d'utilisateurs de la vidéo à la demande par abonnement, selon le baromètre SVoD de Médiamétrie. Un engouement [...]

Social Selling : l'inventeur du concept livre ses 3 conseils
Social media
Social Selling : l'inventeur du concept livre ses 3 conseils

Social Selling : l'inventeur du concept livre ses 3 conseils

Par Clément Fages

Koka Sexton ne revendique pas le titre d'inventeur du Social Selling, mais il est incontestablement l'un de ses précurseurs et plus grands promoteurs. [...]