Recherche

Catalogcity.com : à nous l'Europe

Publié par le

Premier site portail de catalogues VPC aux Etats-Unis, catalogcity.com envisage maintenant de s'implanter en France, Grande-Bretagne et Allemagne.

  • Imprimer


Dix-sept mille catalogues, dont mille sur lesquels il est possible de passer command... C'est l'offre, adaptée à la taille du marché américain, que propose catalogcity.com. Fondé en septembre 1997, ce site est présidé par l'un des fondateurs, Lee Lorenzen, et regroupe quelques actionnaires de choix, tels que Bill Gates à titre personnel, Info Space, Yahoo... The Sharper Image, Talbots, Neiman Marcus, Bombay, Hammacher Schlemmer, Patagonia, J.Jill, Hickory Farms, Ross-Simons, TravelSmith et Chef's Catalog sont quelques-uns des gros cataloguistes présents sur le site. Mais, et c'est là tout son intérêt, l'internaute peut y trouver aussi des petits et moyens vépécistes, qui ont par ce biais un moyen de prospecter de nouveaux clients. Sur le site, sont présentés essentiellement des catalogues grand public de vêtements, cadeaux, maison, alimentation et vins, voyages, sports, voitures, bijoux, ordinateurs et électroniqu... seulement 10 à 15 % étant des catalogues B to B. L'approche est volontairement simple : la recherche peut se faire soit par produits, soit par catalogue et, si l'internaute fait ses achats dans plusieurs catalogues, toutes les transactions sont enregistrées sur une seule facture. « Notre site est très simple, il est multi-vendeur, multi-produit mais il y a une seule porte d'entrée et une seule porte de sortie », commente John Pincott, managing director pour l'Europe. En ce qui concerne les commandes, elles sont envoyées directement aux vépécistes, qui se chargent de l'envoi des colis, de même que la transaction financière s'effectue entre le vépéciste et le consommateur final. Aux Etats-Unis, le site possède 400 000 clients, avec un panier moyen de commande de 90 $ et un taux de conversion de 3,75 %. Catalogcity.com envisage maintenant un déploiement à l'international : un site japonais ainsi qu'un site en langue espagnole pour l'Amérique latine seront lancés prochainement. L'Europe sera l'étape suivante avec trois marchés prioritaires : la Grande-Bretagne, l'Allemagne et la France. « Nous prenons du temps pour comprendre les marchés locaux, et en France nous avons commencé à nouer des contacts avec des vépécistes français », indique John Pincott. Pour un lancement plus rapide de ces nouveaux sites, celui-ci est actuellement en recherche de partenaires.

Sophie Mensior

La curiosité, clé d'ouverture des e-mails

La curiosité, clé d'ouverture des e-mails

La curiosité, clé d'ouverture des e-mails

Un internaute reçoit, en moyenne, 121 mails par jours. Face à la profusion d'e-mailings, comment les entreprises peuvent-elles se démarquer? [...]

Le groupe Editialis rachète Eurokapi

Le groupe Editialis rachète Eurokapi

Le groupe Editialis rachète Eurokapi

Le groupe de communication plurimédia vient de faire l'acquisition d'Eurokapi, qui rejoint Wefactory &Co, l'agence conseil, éditoriale et événementielle [...]

Altice s'offre Teads pour accélérer dans la publicité

Altice s'offre Teads pour accélérer dans la publicité

Altice s'offre Teads pour accélérer dans la publicité

La pépite française tombe dans le giron d'Altice qui ambitionne ainsi de développer son pôle publicité et d'imposer la publicité adressée en [...]

Rebecca Minkoff, les 4 raisons du succès

Rebecca Minkoff, les 4 raisons du succès

Rebecca Minkoff, les 4 raisons du succès

Invité, le 20 mars, à Shoptalk Las Vegas 2017, Uri Minkoff, cofondateur de la marque de vêtements et d'accessoires Rebecca Minkoff, a détaillé [...]