Campanile s'offre un lifting

Publié par le

La chaîne hôtelière vient de lancer un vaste plan de rénovation pour monter en gamme sur le segment «deux étoiles» et élargir sa clientèle.

  • Imprimer

Deux ans après le rachat du groupe Louvre Hôtels, le fonds d'investissement américain Starwood Capital vient de lancer un vaste chantier de rénovation et de modernisation de la chaîne Campanile, avec l'ambition de casser son image et, surtout, d'attirer une clientèle plus large. A l'origine de ce projet, une étude sur les attentes des clients menée sur près de six mois à travers des focus groupes, questionnaires et face-à-face. «L'objectif était de connaître les attentes de clients existants mais aussi des prospects», précise Olivier Derycke, directeur du revenu du groupe Louvre Hôtels. Le résultat a été sans appel: l'enseigne souffrait d'un déficit de modernité criant, comme l'explique Steve Jacobs, président de Louvres Hôtels Eco: «Les personnes interrogées nous ont dit qu'elles appréciaient l'authenticité et la simplicité de Campanile mais que le design avait besoin d'être renouvelé.» En réponse, le groupe hôtelier a investi 500 MEuros dans des établissements «nouvelle génération«(200 millions pour la rénovation et 300 millions pour les nouvelles constructions). D'ici à 2009, l'intégralité des hôtels sera modernisée sous la patte de Patrick Jouin (designer de Velib') pour l'architecture et la décoration, et celle de Pierre Gagnaire (3 étoiles au Michelin en 1998) pour la restauration (40% du CA de l'enseigne). «Nous voulons toucher les jeunes, les familles et les seniors», note Olivier Derycke. Aujourd'hui, les quelque 120000 membres du programme de fidélité »Helho« sont âgés de 44 ans en moyenne. La campagne de communication, baptisée»Vous ne rêvez pas«, devrait être lancée ce mois-ci, notamment en radio et sur Internet.

Pour attirer de nouveaux clients, Campanile a opté pour un design moderne, à l'image de la penderie et de l'écran plat mural des chambres.

Pour attirer de nouveaux clients, Campanile a opté pour un design moderne, à l'image de la penderie et de l'écran plat mural des chambres.

Points clés

- Appartient au fond d'investissement Starwood Capital.
- 6 enseignes: Pôle économique (Campanile, Première Classe, Kyriad et Kyriad Prestige) et luxe (Concorde et Crillon).
- 850 établissements.
- 63 000 chambres.

Céline Oziel

Sur le même sujet

Zoom sur la digitalisation des points de vente
Retail
Zoom sur la digitalisation des points de vente

Zoom sur la digitalisation des points de vente

Par Dalila Bouaziz

La digitalisation des vendeurs s'articule autour de trois grandes thématiques ROIstes : web-to-store, in-store et ship from store. Mais cette [...]

86 Champs : la rencontre de la gastronomie et de la cosmétique
Retail
86 Champs : la rencontre de la gastronomie et de la cosmétique

86 Champs : la rencontre de la gastronomie et de la cosmétique

Par Dalila Bouaziz

Sur la plus belle avenue du monde, l'Occitane et Pierre Hermé inaugurent un concept-store inédit où le visiteur peut déguster plats sucrés ou [...]

Faut-il encore investir dans la fidélisation?
Retail
Faut-il encore investir dans la fidélisation?
cristina_conti - stock.adobe.com

Faut-il encore investir dans la fidélisation?

Par Clément Fages

Totem de la littérature marketing, la fidélité et les stratégies de fidélisation sont devenues de véritables martingales, que Byron Sharp et [...]

5 idées reçues sur la tarification dynamique
Retail
5 idées reçues sur la tarification dynamique
vege - stock.adobe.com

5 idées reçues sur la tarification dynamique

Par Pierre Hébrard, fondateur et CEO de Pricemoov

La tarification dynamique consiste à ajuster ses prix à la hausse ou à la baisse en fonction du contexte d'achat. Cependant, les idées préconçues [...]